Santé

Corrélation entre sensibilité gustative et maladie ?

ActualitéClassé sous :vie

Présentée lors d'un récent congrès de l'American Association for the Advancement of Science, la théorie défendue par un groupe de chercheurs de la Yale University, de la School of Allied Health de l'Université de Connecticut à Storrs, et de la Wayne State University School of Medicine fait actuellement l'objet de débats animés.

Selon cette théorie, l'hypersensibilité aux goûts, en particulier amers, d'environ 25% de la population conduirait ces personnes à choisir des régimes alimentaires ayant un impact important sur leur santé.

En effet, ces personnes évitent volontiers les graisses et trouvent les alcools trop amers, réduisant ainsi le taux de cholestérol décelé chez elles et les risques de maladies cardio-vasculaires.
Malheureusement, cette sensibilité les pousse aussi à manger moins de légumes, choix qui déterminerait un régime de préférence bien trop bas en fibres.

Aussi ces personnes représentent-elles une population à risque pour le cancer colorectal. Tout en précisant que cette piste de recherche est prometteuse, les chercheurs soulignent qu'il existe une absence de données à propos de ces questions, ce qui empêche encore d'évaluer l'impact de la perception des goûts sur le choix des régimes alimentaires et les implications sur la santé.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi