Le ginkgo biloba semble un arbre mythique. Ses feuilles fossiles remontent à 270 millions d'années. Il a survécu, en Asie, à toutes les catastrophes écologiques, et même au bombardement d'Hiroshima.
Cela vous intéressera aussi

On peut voir un de ses spécimens rescapés, intégré au temple reconstruit dans cette ville et symbolisant la paix. Les Orientaux utilisent ses graines et ses fruits depuis des millénaires.

La médecine occidentale l'étudie depuis les années cinquante et Elias J.Corey a reçu le prix Nobel de chimiechimie, en 1990, entre autres pour avoir obtenu la synthèse complète du Gikgolide B.

Bien que ses effets soient discutés par le corps médical, il semble une "vitamine" précieuse pour la mémoire, testée et utilisée dans les maladies de type AlzheimerAlzheimer.