Santé

L'Alaska rouvre la chasse aérienne aux loups

ActualitéClassé sous :vie , chasse , loups

L'Alaska vient d'approuver le premier programme de l'Etat en quinze ans permettant d'abattre des loups depuis les airs. Ce programme prévoit d'éliminer 40 animaux dans une zone de 4400 kilomètres carrés autour de McGrath, à l'intérieur des terres, et de 100 à 130 autres dans la région côtière de Nelchina.

Crédits : www.bluesky-project.ch

La décision a été prise dans le but de mieux contrôler le prédateur qui menace régulièrement les populations d'élans et de caribous.
La chasse aérienne et l'octroi de primes à l'abattage ont jusque dans les années 1950 fortement fait chuter le nombre de loups. Mais les soutiens pour un strict contrôle de l'animal se sont peu à peu émoussés. Et depuis, les initiatives du Département de la chasse et de la pêche visant à rétablir certaines pratiques abandonnées, comme la chasse aérienne, se sont régulièrement heurtées à l'opposition des groupes de défense de la nature.

En 1990, un projet de ce type a été annulé sous la menace d'un boycott des activités touristiques. Puis en 1996 et 2000, les électeurs de l'Etat se sont à leur tour prononcés contre.
Pour les autorités, il ne s'agit pourtant pas de chasse mais bien de programmes ciblés et temporaires, le temps que le nombre d'élans se rétablisse. Les écologistes, qui ne voient là aucune justification scientifique, comptent cette fois encore l'emporter, quitte à avoir à nouveau recours à l'argument du boycott.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi