La rougeole est une maladie virale parmi les plus contagieuses qui touchent les enfants. © South_agency, Istock.com
Santé

L'agence de santé américaine craint un retour de la rougeole partout dans le monde

ActualitéClassé sous :Vaccin , maladie infectieuse , enfant

La Covid-19 a éclipsé d'autres maladies qui font aussi des ravages. Moins de surveillance et moins de vaccinations font craindre au CDC une résurgence de la rougeole au niveau mondial. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La coqueluche, une maladie encore trop souvent mortelle  La coqueluche fait partie des maladies les plus difficiles à éliminer. Elle peut devenir mortelle dans certains cas, si elle infecte des personnes fragiles comme les nourrissons et les séniors. L’Institut Pasteur travaille donc au quotidien pour trouver des solutions qui enraieraient la maladie. Nicole Guiso, responsable du Centre national de référence de la coqueluche et autres bordetelloses, nous en parle au cours de cette interview. 

Ces deux dernières années, la Terre a tourné au rythme de la pandémie de Covid-19, laissant de côté d'autres maladies virales tout aussi sérieuses. L'agence gouvernementale de la santé aux États-Unis (CDC) s'inquiète pour la rougeole, une maladie particulièrement contagieuse et pour laquelle la surveillance et la prévention ont connu un creux avec l'arrivée de la Covid-19. Si les chiffres semblent indiquer que l'incidence de la rougeole a baissé en 2020 par rapport à 2017-2019, le CDC craint que ce déclin ne soit qu'illusoire et que bien plus d'enfants que les années précédentes ne soient infectés.

Le virus de la rougeole vu au microscope électronique. © C. Goldsmith, W. Bellini, CDC

Des signes inquiétants concernant l'épidémie de rougeole

En effet, dans son rapport annuel sur la rougeole, le CDC pointe plusieurs éléments inquiétants. En 2020, seuls 75 pays sur les 194 membres de l'OMS sont parvenus à immuniser plus de 90 % des enfants avec la première dose du vaccin anti-rougeole. Ils étaient 114 en 2019. Cela correspond à environ 22,3 millions d'enfants à travers le monde qui n'ont pu être protégés. La majorité des cas se concentrent dans dix pays situés en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. Le protocole vaccinal contre la rougeole se compose de deux doses : la première à 12 mois et la seconde entre 16 et 18 mois. Le taux de couverture après la seconde dose en 2020 est de 70 % contre 71 % en 2019.

La surveillance de la rougeole s'est aussi détériorée en 2020. Les laboratoires de l'OMS chargés de suivre la rougeole et la rubéole n'ont reçu que 122.517 échantillons, le chiffre le plus bas depuis 2010. Les chiffres pour 2020 pourraient donc être sous-estimés. En 2020, 26 flambées épidémiques de rougeole ont été identifiées, avec plus de 20 cas pour 1 million d'habitants essentiellement en Afrique mais aussi dans des pays européens comme la Roumanie. 

Depuis la mise en place d'un programme mondial d'éradication de la rougeole dans les cinq régions les plus touchées en 2021, son incidence a beaucoup diminué. Depuis les années 2000, le nombre de morts a diminué de 94 % grâce à la vaccination qui a sauvé environ 31,7 millions de vies. Mais l'équilibre reste fragile. La couverture vaccinale doit atteindre les 95 % pour espérer voir la rougeole disparaître.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !