Santé et bien-être connecté : les 4 start-up finalistes des Prix start-up EDF Pulse 2019. © sdecoret, Fotolia.com

Santé

EDF Pulse 2019 : greffe de foie, pansement intelligent, radiothérapie personnalisée et rééducation connectée

ActualitéClassé sous :Santé , EDF Pulse 2019 , startup

La santé est l'un des domaines les plus prometteurs pour les nouvelles technologies : 14,6 milliards de dollars ont été levés par les start-up du secteur en 2018, d'après un rapport de l'organisation Startup Health, un chiffre en hausse de 25 % en un an. Ces quatre start-up présélectionnées en tant que finalistes des Prix start-up EDF Pulse ont chacune développé un concept innovant pour améliorer la prise en charge des pathologies ou faciliter la vie des professionnels de santé.

Les Prix Start-up EDF Pulse récompensent des jeunes pousses qui inventent notre avenir électrique. Pour cette 6e édition, 12 finalistes sont en lice dans 3 catégories : Bien-être connecté, Territoires durables et Travail 4.0. Un jury composé d'experts de l'innovation désignera 3 lauréats. Grâce à vos votes, un quatrième lauréat sera récompensé par un Prix du Public. Alors, à vous de jouer : votez pour votre start-up préférée ! Les start-up lauréates seront dévoilées le mercredi 16 octobre lors d'une cérémonie de remise des Prix. 

e-Stella : augmenter les chances de réussite de greffe de foie

La jeune pousse montpelliéraine Stella Surgical développe des dispositifs chirurgicaux pour bloc opératoire. Son application smartphone e-Stella permet d'évaluer avec précision la qualité d'un foie en vue d'une transplantation hépatique à partir d'une simple photo et d'un logiciel d'intelligence artificielle. Aujourd'hui, le chirurgien se fie uniquement à une analyse visuelle et biologique. Or, la stéatose d'un foie est parfois difficile à détecter, ce qui peut induire des rejets de greffons. La start-up avance un taux de réussite de 95 % et espère ainsi augmenter les chances de transplantation.

Smices Surgical augmente les chances de transplantation hépatique en évaluant la qualité du greffon. © Stella Surgical, YouTube

Grapheal : un pansement intelligent pour les plaies chroniques

Fondée en avril 2019 par un ancien chercheur du CNRS, Grapheal est une toute jeune startup grenobloise qui a mis au point un pansement intelligent accélérant la cicatrisation et signalant l'état de la plaie. Chaque année en France, 120.000 patients âgés ou diabétiques sont admis aux urgences pour des ulcères aux pieds, dont 10.000 ressortent amputés. Le matériau à base de graphène mis au point par Grapheal accélère la cicatrisation en électrostimulant la plaie et intègre des capteurs qui alertent les soignants en cas d'infection. De quoi réduire les coûts de prise en charge et faciliter les soins à domicile.

  • Date de création : avril 2019
  • Montants levés : 380.000 euros
  • Effectifs : 4 personnes
  • Site internet : grapheal.com
Grapheal conçoit des pansements intelligents pour les ulcères chroniques des patients âgés et diabétiques. © Grapheal

TheraPanacea : la radiothérapie personnalisée et automatisée

Spin-off de l'Ecole CentraleSupélec, la start-up parisienne TheraPanacea a conçu une solution d'intelligence artificielle permettant un suivi précis et personnalisé du traitement par radiothérapie. En combinant son expertise en matière d'imagerie médicale et de mathématiques avancées, elle automatise l'ensemble de la chaîne de traitement, depuis le dosage des produits jusqu'au suivi et la re-planification en fonction de la réaction du patient après l'irradiation. Le logiciel permet ainsi de traiter un plus grand nombre de patients avec les mêmes ressources tout en améliorant les résultats cliniques.

  • Date de création : mars 2017
  • Montants levés : 3,5 millions d'euros
  • Effectifs : 18 personnes
  • Site internet : therapanacea.eu

TheraPanacea automatise et personnalise l’ensemble de la chaîne de traitement par radiothérapie. © Caroline Bille, YouTube

Ted Orthopedics : une genouillère connectée pour favoriser l’auto-rééducation

Cinq millions de Français souffrent de douleurs chroniques liées à l'arthrose qui diminuent leur mobilité. Avec sa genouillère connectée, Ted Orthopedics entend soulager les patients atteints d'arthrose. Il se présente comme un dispositif complémentaire au suivi réalisé par des kinésithérapeutes. Une application dédiée leur permet de suivre les progrès du patient et de proposer des exercices adaptés. La start-up marseillaise, soutenue par de nombreuses structures dont la BPI et la région PACA, vise également les patients blessés au ski ou à la course à pied. Elle compte adapter sa technologie à d'autres articulations et à la prévention.

  • Date de création : mars 2017
  • Montants levés : 600.000 euros
  • Effectifs : 6 personnes
  • Site internet : tedorthopedics.com

La genouillère de Ted Orthopedics permet aux patients de réaliser leurs séances de rééducation à domicile. © Arnaud Pioli, Viméo

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi