Un homme de 54 ans est décédé d’un arrêt cardiaque après avoir ingurgité trop de bonbons à la réglisse. Cette dernière contient en effet de la glycyrrhizine, une substance aux effets secondaires redoutables même à des doses relativement modérées.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Une expérience astucieuse pour savoir si votre soda est vraiment sans sucre Comment être certain qu’un soda ne contient que peu ou pas de sucre ? Unisciel et l’universiténull

Jusqu'ici, tout allait bien pour cet homme de 54 ans, sans antécédent médical particulier. Un jour, alors qu'il prend tranquillement un repas dans un fast-food du Massachusetts, il se met à trembler de tout son corps, puis s'effondre d'un coup, victime d'un malaise aussi inexpliqué que soudain. Les urgences arrivent 4 minutes après, et tentent une réanimation cardiaque après avoir constaté une fibrillation ventriculaire.

Trente minutes après, le patient arrive à l'hôpital, toujours dans un état très instable. Intubé et placé dans une unité de soins intensifs, cet ouvrier dans le bâtiment finira par décéder au bout de 32 heures, après que sa famille a refusé une transplantationtransplantation rénale. La raison de sa mort sera finalement identifiée par les médecins : une trop forte consommation de réglisseréglisse durant les jours précédant le malaise.

Ce cas atypique mais pas unique, décrit par les médecins de l'hôpital général du Massachusetts dans le New England Journal of Medecine, a de quoi faire réfléchir tous les amateurs de bonbons. Trois semaines avant son hospitalisation, l'homme, par ailleurs déjà gros consommateur de sucreries, avait troqué ses paquetspaquets de bonbons aux fruits habituels pour de la réglisse noire.

 

L’acide glycyrrhizique entraîne de graves perturbations du rythme cardiaque. © EvgeniyBobrov, Adobe Stock
L’acide glycyrrhizique entraîne de graves perturbations du rythme cardiaque. © EvgeniyBobrov, Adobe Stock

La glycyrrhizine, une substance aux effets puissants

Or, la réglisse contient de l'acideacide glycyrrhizique, une substance au goût sucré qui inhibe la 11β-hydroxystéroïde deshydrogénase (type 2), une enzymeenzyme qui métabolise le cortisolcortisol en cortisonecortisone. Le cortisol régulant notamment la réabsorption de sodiumsodium et d'eau, l'inhibitioninhibition de cette enzyme sature le récepteur en cortisol avec, pour conséquence, une rétention d'eau, une sévère hypokaliémie (baisse du taux de potassiumpotassium dans le sang), une hypertension artériellehypertension artérielle, et des troubles du rythme cardiaque. L'accumulation de cortisol dans le reinrein entraîne par ailleurs une insuffisance rénaleinsuffisance rénale. Tous les symptômessymptômes observés chez ce patient.

Pastis et tisanes

Outre les bonbons à la réglisse, l'intoxication à l'acide glycyrrhizique peut se produire avec du tabac à chiquer ou des boissons anisées, ainsi qu'avec plusieurs médicaments à base de réglisse. Le CHU de Besançon rapporte ainsi le cas d'un patient âgé de 54 ans qu'avait tenté de se sevrer de l'alcoolalcool en buvant un litre de pastis non alcoolisé (plus riche en glycyrrhizine que le pastis normal) par jour durant huit mois.

En 2019, un homme de 84 ans s'est retrouvé aux urgences alors qu'il buvait quotidiennement depuis seulement deux semaines de l'infusioninfusion à base de racine de réglisse. Sa pression artériellepression artérielle était tellement élevée qu'elle avait abouti à une insuffisance cardiaqueinsuffisance cardiaque. L'octogénaire souffrait aussi d'œdèmesœdèmes dans les mollets et ses analyses présentaient des anomaliesanomalies, dont un faible taux de potassium (à l'origine des troubles cardiaques).

La réglisse, une plante aux multiples propriétés

En 2017, l'agence américaine des médicaments (FDAFDA) avait publié un avertissement, expliquant que, chez les personnes de 40 ans et plus, manger seulement 56 grammes de réglisse noire par jour (l'équivalent de 3 bonbons) pendant au moins deux semaines expose à des arythmiesarythmies, une insuffisance cardiaque et une hypertension artérielle.

En quantité et sur une duréedurée limitée, la réglisse possède pourtant des vertus anti-inflammatoiresanti-inflammatoires, expectorantes et adoucissantes. Elle aide aussi à résoudre les problèmes digestifs et les maladies de peau en utilisation externe. La réglisse est d'ailleurs utilisée depuis des milliers d'années en médecine traditionnellemédecine traditionnelle chinoise. Mais se goinfrer de sucreries, qu'elles soient à la réglisse ou non, est de toutes les façons fortement déconseillé.