Santé

Un succès de laboratoire alimente le débat autour du clonage humain

ActualitéClassé sous :médecine

-

Le Congrès américain se prononcera bientôt sur une loi visant à interdire tout clonage humain. Dans ce contexte, des chercheurs du Whitehead Institute, en collaboration avec une équipe du Massachusetts Institute of Technology, publient dans la version en ligne de la revue Cell des résultats inattendus. Combinant clonage et thérapie cellulaire reposant sur l'utilisation de cellules souches embryonnaires, ces chercheurs sont parvenus à guérir une maladie génétique chez la souris. Pour ce faire, ils ont cloné des embryons extraits de souris génétiquement modifiées pour obtenir une déficience du système immunitaire. Le développement de ces embryons s'est poursuivi jusqu'à atteindre une masse d'une centaine de cellules renfermant un noyau de cellules souches. De ces cellules, les chercheurs ont extrait l'ADN défectueux afin de le remplacer par une version corrigée. Les cellules hématopoïétiques ainsi développées ont été introduites dans le système sanguin de plusieurs souris qui ont récupéré jusqu'à 5% de la capacité normale de leurs système immunitaire, un niveau suffisant pour traiter beaucoup d'affections génétiques du sang telles les affections de la moelle osseuse, l'anémie falciforme ou l'anémie de Fanconi.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi