Santé

Neurologie : Le Mermer, un concurrent sérieux du détecteur de mensonges

ActualitéClassé sous :médecine

-

La fiabilité du détecteur de mensonges utilisé dans le cadre judiciaire pour prouver la culpabilité d'un suspect ou innocenter ce dernier reste faible selon la majorité des scientifiques. En 1998, le Congrès s'est opposé à son utilisation par les entreprises privées dans le cadre de leurs procédures d'embauche. Aussi le fondateur de Human Brain Science, une entreprise de Fairfield (Iowa), propose-t-il le Mermer (Memory and encoding-related multifaceted electroencephalographic response) comme alternative. Capable de détecter de très brèves réactions neurologiques,
cet appareil a déjà fait l'objet d'un dépôt de brevet. Si les résultats obtenus par le Mermer ont été pris en considération lors de deux procès, cet appareil n'a pas encore subi assez de tests officiels, ni fait l'objet de publications suffisantes pour être admis définitivement dans les tribunaux. Toutefois, le FBI s'y intéresse vivement, en particulier dans le cadre d'enquêtes concernant des personnes suspectées d'activités terroristes.

Sources : Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT, http://www.adit.fr) - Abonnement gratuit sur le site

Cela vous intéressera aussi