Santé

Un kit maison pour diagnostiquer la grippe ?

ActualitéClassé sous :médecine , grippe , test de dépistage de le grippe

-

Une nouvelle méthode ingénieuse de détection de la grippe vient d'être présentée lors du congrès de l'American Chemical Society. Le test, basé sur l'utilisation de sucres, serait simple, économique et pourrait être réalisé chez soi dès les premiers symptômes. Le virus aurait ainsi moins de risques de circuler parmi la population, et les médecins pourraient envisager un traitement plus rapidement.

La grippe est une infection respiratoire qui peut être très grave chez les personnes fragiles. Des chercheurs ont mis au point un test de dépistage rapide qui permettrait de commencer le traitement plus tôt et de sauver des vies. Matteo Bagnoli, Flickr, cc by sa 2.0

La grippe saisonnière est une infection virale qui menace lorsque l'hiver approche. Elle est très contagieuse et infecte principalement les voies respiratoires. Elle circule dans le monde entier et peut toucher n'importe qui à n'importe quel âge. Les personnes fragiles, comme les nourrissons et les seniors, sont cependant plus à risque et développent parfois des symptômes sévères qui peuvent entraîner la mort.

Chaque année, les autorités sanitaires lancent des campagnes de vaccination et encouragent au meilleur suivi médical des malades. Leurs efforts ne sont malheureusement pas suffisants. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), trois à cinq millions d'individus souffriraient de formes sévères de la grippe chaque année, et entre 250.000 et 500.000 en succomberaient. Cette maladie est donc un véritable problème de santé publique qui peut avoir des répercussions économiques sérieuses.

Schéma du virus de la grippe. Les hémagglutinines sont représentées en rouge et les neuraminidases en jaune. Ces deux protéines de surface du virus déterminent le nom de la souche (H et N). © Anna Tanczos, Wellcome image

Chez les personnes à risque, deux antiviraux, le Tamiflu et le Relanza, sont utilisés pour le traitement et la prévention des symptômes sévères de l'infection. Cependant, ces médicaments ont une efficacité limitée en particulier lorsqu'ils sont utilisés tardivement car ils ne permettent pas d'éliminer le virus de l'organisme. Des tests de dépistage de la grippe existent. Ils sont basés sur la détection de deux protéines virales, la neuraminidase et l'hémagglutinine, en utilisant des anticorps spécifiques. Cependant, ils ne sont pas toujours fiables et doivent être répétés plusieurs fois ce qui peut prendre plusieurs jours. Pendant cette période, les malades ne peuvent pas être traités par les antiviraux et le virus peut allègrement infecter d'autres personnes.

Un diagnostic de la grippe aussi simple qu’un test de grossesse ?

Face à l'ampleur de cette maladie, les recherches sur le sujet sont intenses. Lors du congrès de l'American Chemical Society(ACS) de 2013, des chercheurs de la Georgia State University à Atlanta (États-Unis) ont présenté une invention astucieuse qui limiterait les risques d'épidémie. Il s'agit d'un test simple et économique pour dépister la grippe chez soi dès les premiers symptômes. Une description succincte de l'exposé a été mise en ligne sur le site de l'ACS.

Pour fabriquer leur instrument de dépistage, les scientifiques ont utilisé une approche innovante. À la place d'anticorps protéiques, ce sont des glucides (sucres) qui repèrent les protéines virales. Le communiqué de presse ne précise pas comment le test fonctionne mais il détecterait plus rapidement et plus fidèlement la présence du virus. Pour cet autodiagnostic, il suffirait d'insérer une languette au fond de la gorge : un changement de couleur indiquerait alors rapidement la présence du virus grippal.

« Aller chez le docteur ou à l'hôpital avec la grippe est déjà un danger car le risque d'infecter d'autres personnes est grand, commente le chercheur. Avec ce test, plus besoin de se déplacer car on peut le faire directement à la maison. » D'autre part, grâce à ce test, les médecins prescriraient plus rapidement les traitements antiviraux adaptés aux malades. Des travaux supplémentaires sont cependant nécessaires pour finaliser le produit. « Notre but est de mettre au point un test qui soit aussi simple qu'un test de grossesse » conclut le scientifique.

Cela vous intéressera aussi