Deux chercheurs ont testé un modèle reproduisant un calcul rénal, dans une attraction de type « montagnes russes ». Résultat : en étant assis à l'arrière du train, le calcul rénal aurait deux chances sur trois d’être expulsé des voies urinaires.
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : comment fonctionnent les trains à lévitation magnétique ? La lévitation magnétique permet à des trains comme le JR-Maglev d’atteindre de hautes vitesses, moyennant peu d’énergie. Comment fonctionnent-ils exactement ? Unisciel et l’université de Lille 1 nous répondent au cours de ce nouvel épisode de Kézako.

Faudra-t-il bientôt que l'Assurance Maladie rembourse vos entrées au parc Disney ? Peut-être, à en croire les résultats de cette recherche étonnante parue dans Journal of the American Osteopathic Association. L'un de ses auteurs, David Wartinger, est un chirurgien urologue qui a eu l'idée de cette expérience grâce à un patient qui lui a raconté avoir réussi à faire passer trois calculs rénauxcalculs rénaux en allant aux montagnes russes d'un parc Disneyland.

Il n'était pas un cas isolé : « Nous avons entendu pendant des années des histoires de gens qui sont partis en vacances, dans des parcs d'attractions, et ont fini par passer un calcul rénal ». Avec un professeur de l'université d'État du Michigan, il a travaillé sur un moule en siliconesilicone pour reproduire les voies dans lesquelles le calcul doit passer. En effet, un calcul rénal est une concrétionconcrétion qui peut se former dans une cavité d'un rein et migrer dans de fins passages, les uretèresuretères, les canaux qui mènent l'urine vers la vessievessie.

Les deux chercheurs ont mis de l'urine et des calculs dans le modèle en silicone et placé le tout dans un sac à dosdos qu'ils ont emmené au Big Thunder Mountain Railroad du parc Disney d'Orlando. Dans une première étude, ils ont testé 20 tours de l'attraction, avec trois calculs rénaux de tailles différentes. Ils ont trouvé que les sièges situés à l'arrière du train donnaient les meilleurs résultats, avec environ 63 % des calculs qui passaient, contre 16 % à l'avant du train. D'après CNN, les chercheurs ont mené ensuite une étude plus large avec plus de 230 tours, pour observer un taux de réussite de l'ordre de 70 %.

Pour expliquer cette efficacité, l'hypothèse est que les calculs, qui sont souvent dans la partie basse du reinrein, doivent remonter pour avoir une chance de passer. C'est là que des mouvements brutaux pourraient aider. David Wartinger pense que cette thérapiethérapie surprenante pourrait servir dans les cas de petits calculs rénaux : « Si vous avez un calcul de quatre millimètres ou moins, il devrait être en mesure de passer sans avoir besoin de chirurgiechirurgie et sans trop d'inconfort. »