Santé

Grippe A(H1N1) : plan de bataille pour la rentrée

ActualitéClassé sous :médecine , A(H1N1) , Grippe A

En pleine période estivale le gouvernement français prépare activement la rentrée... de la grippe A(H1N1). Il s'agit de mettre en place une organisation pour coordonner l'activité des entreprises et des services publics face à des restrictions de circulation et à l'absentéisme.

Une affiche de l'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) sur les gestes à ne pas oublier en cas d'épidémie grippale.

Après avoir réorganisé le dispositif médical contre la grippe A(H1N1) en y faisant entrer la médecine de ville le 23 juillet dernier, les autorités mettent au point des Plans de continuité d'activité (PCA). Ils s'appliqueront dans l'administration et les entreprises. Objectif, éviter la désorganisation du pays.

« Nous avons commencé à sensibiliser les services de l'Etat à la notion de plan de continuité, précise Patrick Lapouze, directeur de cabinet du préfet de Loire-Atlantique. Tout devrait être prêt à la fin du mois de septembre. Il s'agit d'organiser la polyvalence des agents de l'Etat pour pallier une élévation de l'absentéisme [dû à la grippe]. »

« Priorité a été donnée aux services de santé, de secours et de sécurité. Pour chaque poste, une fiche explicative rappelle les tâches à accomplir. Le fonctionnaire remplaçant saura ainsi que faire » poursuit Patrick Lapouze.

Cette préparation active est également de rigueur dans le secteur privé, subdivisé en deux catégories, les entreprises vitales (celles chargées de la distribution de l'eau et de l'élimination des déchets par exemple) et toutes les autres. Les premières sont en contact étroit avec les Directions départementales des Affaires sanitaires et sociales (DDass) « pour coordonner au maximum les actions » précise Françoise Jubault, directrice adjointe à la DDass de Loire-Atlantique.

Plus de mille morts à l’échelle mondiale

Les autres et notamment les PME, ne sont pas oubliées. Le gouvernement a récemment adressé des courriers à l'Assemblée des Chambres françaises de Commerce et d'Industrie (ACFCI). Cette dernière a ainsi élaboré un document méthodologique récapitulatif destiné aux entreprises. Il porte toutes les informations utiles : définition de la nouvelle grippe, modèles d'affichage des mesures de prévention sanitaire, check-list de préparation et calendrier de déclenchement d'un PCA...

« L'ensemble de ces mesures est soumis à une montée en puissance progressive, en lien avec la situation épidémiologique réelle qui prévaudra dans le pays » rassure Patrick Lapouze.

Quoi qu'il en soit, les autorités scrutent le moindre mouvement du nouveau virus grippal. Un signe ne trompe pas : les médecins vigies des Groupes régionaux d'Observation de la Grippe (GROG) procèdent à des prélèvements rhino-pharyngés systématiques chez tous les consultants pour symptômes évocateurs de la grippe. Cette surveillance est normalement active en hiver, d'octobre à avril. Mais face à la situation de pandémie - dont le bilan s'établit désormais à 162.380 cas dont 1.154 mortels selon l'OMS - la veille a été réactivée en plein été.

Soulignons enfin que le réseau spécialisé InfoVac, en Suisse, vient de mettre en ligne deux pages spéciales sur la pandémie. La première est consacrée à la grippe H1N1/09 comme l'appellent nos voisins et la seconde traite de la question des vaccins. Une information précise, concise et fouillée...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi