Santé

Gastroentérite : elle progresse...

ActualitéClassé sous :médecine , gastroentérite , épidémie de gastroentérite

L'épidémie de gastroentérite n'est pas encore déclarée, cependant le nombre de malades augmente. Des gestes simples comme se laver les mains limitent les risques d'infection.

Pour l'heure, le sud-est de la France est le plus touché tandis que le centre et le sud-ouest semblent relativement épargnés. © Réseau Sentinelles

Les chiffres publiés par le Réseau Sentinelles indiquent une hausse du nombre de cas de gastroentérites en France. En cette période de fêtes, l'incidence a été estimée la semaine dernière à 175 cas pour 100.000 habitants. Pour le moment aucune région n'est au-dessus du seuil épidémique, fixé à 279 cas pour 100.000 habitants.

Si l'épidémie n'est toujours pas en vue (voir carte), veillez tout de même à respecter les gestes de prévention. Lesquels reposent principalement sur des règles d'hygiène élémentaires, à commencer par le lavage des mains avec de l'eau et du savon après un passage aux toilettes.

La bronchiolite à son pic, la grippe progresse

Ce geste doit aussi être réalisé à plusieurs reprises au cours de la préparation des repas : idéalement à chaque fois que l'on passe d'un aliment à l'autre. Les mêmes précautions doivent être prises lorsqu'il faut s'occuper d'un bébé : avant et après le change, avant et après les repas.

Signalons que selon les Groupes régionaux d'Observation de la Grippe (GROG), l'épidémie de bronchiolite semble avoir atteint son pic. Concernant la grippe, ils signalent que les « détections de virus grippaux augmentent peu à peu ». Le Réseau Sentinelles indique pour sa part une incidence de 42 cas pour 100.000 habitants, soit très largement inférieure au seuil épidémique fixé à 172 cas pour 100.000 habitants.

Cela vous intéressera aussi