Santé

Fabrication des microprocesseurs et cancer : existe-t-il un lien ?

ActualitéClassé sous :médecine

-

De nombreux produits chimiques comme l'arsenic, le cadmium, le plomb, le benzène et les acides hydrochloriques ont été utilisés pendant des années dans la fabrication des microprocesseurs. Cependant, les industriels du secteur de la microélectronique n'ont jamais encouragé le développement d'études permettant de connaître le taux de cancer chez les personnes travaillant dans les chaînes de fabrication de ce secteur aux Etats-Unis.

Réalisée par des chercheurs de l'Université de Californie à Davis, une
étude avait enregistré des taux élevés d'affections respiratoires, d'avortements spontanés et de problèmes de fertilité chez cette catégorie professionnelle.

Plus récents, des travaux menés par des chercheurs britanniques ont mis en évidence un nombre de cas de cancer du poumon deux
à trois fois supérieur à la moyenne nationale, et une incidence du cancer de l'estomac quatre à cinq fois plus élevée
.

Au vu de ces résultats, la Semiconductor Industry Association, installée à San Jose (Californie), a demandé à un groupe indépendant de scientifiques d'examiner les conditions de travail dans les "salles blanches" et de rendre un rapport sur l'ensemble des études déjà effectuées sur la santé de ces employés.

Si ce rapport n'a pas été rendu public, les chercheurs ont recommandé d'entamer une étude plus approfondie que la Semiconductor Industry Association compte lancer rapidement.

Cela vous intéressera aussi