Santé

En bref : la grippe A, c'est du passé

ActualitéClassé sous :médecine , Grippe A , grippe A(H1N1)

La pandémie de grippe A(H1N1) est officiellement terminée : c'est ce qu'annonce l'OMS. Avec 18.500 décès, l'épisode n'a été finalement que de faible ampleur.

Le virus A(H1N1) ne fait plus peur. © CNRS

Un groupe d'experts médicaux s'est réuni mardi pour faire le point sur la pandémie de grippe A(H1N1). L'extension est terminée, ont-ils conclu, et l'Organisation Mondiale de la Santé a logiquement déclaré « la fin de l'alerte pandémique de niveau 6 ».

« Nous entrons maintenant dans la période post-pandémique, a expliqué Margaret Chan, directrice générale de l'OMSLe nouveau virus H1N1 a pratiquement cessé de sévir. » Selon elle, des « flambées localisées » pourraient apparaître. « C'est ce que nous observons déjà en Nouvelle-Zélande » ajoute-t-elle.

Cette pandémie aura causé 18.500 décès, un chiffre très faible en comparaison de celui des victimes de la classique grippe saisonnière qui fait mourir chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes. L'OMS reste critiquée pour la gestion de cette pandémie, certains élus lui reprochant d'avoir été trop influencée par l'industrie pharmaceutique, conduisant plusieurs gouvernements, dont le nôtre, à surenchérir sur l'utilisation des antiviraux et des vaccins.

Cela vous intéressera aussi