Santé

Biopuces : la densité des sondes s'accroît

ActualitéClassé sous :médecine

-

Au cours des prochaines années, les biopuces ou puces à ADN devraient constituer un outil majeur notamment pour diagnostiquer certaines maladies et élaborer des thérapies adaptées à chaque patient.

Dans un article publié dans le mensuel Science, une équipe de chercheurs du Nanotechnology Institute de Northwestern University d'Evanston (Illinois) présente une technologie de nanolithographie grâce à laquelle elle est parvenue à réduire la taille d'un microprocesseur à un cent-millième de sa taille actuelle, puis à y insérer, à l'aide d'un microscope à force atomique, 100 000 sondes moléculaires sur une superficie occupée jusqu'à présent par une seule sonde.

Travaillant en collaboration avec des chercheurs de NanoInk, une entreprise de Chicago, cette équipe a réussi à faire fonctionner simultanément 32 sondes moléculaires en parallèle et envisage de créer un système qui en comporterait un millier. D'ores et déjà, NanoInk travaille à l'industrialisation de biopuces de ce type.

Cela vous intéressera aussi