Santé

Biopuces : la densité des sondes s'accroît

ActualitéClassé sous :médecine

Agence pour la Diffusion de l´Information Technologique (ADIT, http://www.adit.fr)

-

Au cours des prochaines années, les biopuces ou puces à ADN devraient constituer un outil majeur notamment pour diagnostiquer certaines maladies et élaborer des thérapies adaptées à chaque patient.

Cela vous intéressera aussi

Dans un article publié dans le mensuel Science, une équipe de chercheurs du Nanotechnology Institute de Northwestern University d'Evanston (Illinois) présente une technologie de nanolithographie grâce à laquelle elle est parvenue à réduire la taille d'un microprocesseur à un cent-millième de sa taille actuelle, puis à y insérer, à l'aide d'un microscope à force atomique, 100 000 sondes moléculaires sur une superficie occupée jusqu'à présent par une seule sonde.

Travaillant en collaboration avec des chercheurs de NanoInk, une entreprise de Chicago, cette équipe a réussi à faire fonctionner simultanément 32 sondes moléculaires en parallèle et envisage de créer un système qui en comporterait un millier. D'ores et déjà, NanoInk travaille à l'industrialisation de biopuces de ce type.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !