La cornée est la couche la plus externe de l’œil. © bradleyblackburn, Fotolia

Santé

Œil : une cornée imprimée en 3D pour la première fois

ActualitéClassé sous :médecine , oeil , cornée

Pour la première fois, des chercheurs ont imprimé une cornée en 3D, en utilisant comme encre un mélange de cellules de cornée, d'alginate et de protéines de collagène. Cette innovation pourrait offrir une solution face au manque de cornées disponibles pour des greffes.

La cornée est la couche transparente externe située à l'avant de l'œil. Elle joue un rôle important dans la vision. Or le nombre de cornées disponibles pour des greffes est insuffisant. Dans le monde, environ 10 millions de personnes auraient besoin d'une chirurgie pour éviter de devenir aveugles à cause d'infections affectant la cornée (trachomes).

Dans un article paru dans Experimental Eye Research, les chercheurs de l'université de Newcastle expliquent comment ils ont mélangé des cellules de cornée de donneurs, avec de l'alginate et du collagène pour créer une solution, une « bio-encre », pouvant servir à une impression 3D. Grâce à une bioimprimante, c'est-à-dire une imprimante 3D capable d'utiliser des cellules, ils ont obtenu en moins de 10 minutes une cornée en réalisant des cercles concentriques. 90 % des cellules étaient toujours vivantes un jour après l'impression et 83 % une semaine après l'impression.

Une cornée imprimée avec les dimensions spécifiques du patient

Che Connon, professeur à l'université de Newcastle, a expliqué dans un communiqué « Notre gel unique - une combinaison d'alginate et de collagène - maintient les cellules souches vivantes tout en produisant un matériau suffisamment rigide pour maintenir sa forme, mais suffisamment souple pour sortir de la buse d'une imprimante 3D. »

Grâce à cette technique, il serait possible d'imprimer une cornée avec les dimensions spécifiques du patient, après avoir scanné son œil. Mais il faudra probablement encore patienter plusieurs années avant d'implanter ces cornées imprimées en 3D sur des patients car elles devront subir des tests au préalable. Cependant « ce que nous avons montré est qu'il est possible d'imprimer des cornées en utilisant des coordonnées prélevées sur un œil de patient et que cette approche a le potentiel de lutter contre la pénurie mondiale ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Du chocolat imprimé en 3D sur un gâteau  L’ingénieur Anjan Contractor filme son coup d’essai : il a transformé une imprimante 3D pour déposer du chocolat sur un gâteau. Cela intéresse de près la Nasa, qui espère créer une machine sophistiquée préparant des plats pour les astronautes.