Santé

Interview 2/5 : La proximité génétique entre l'Homme et le singe

ActualitéClassé sous :génétique , ADN , Acide désoxyribonucléique

Par Jonathan Sare, Futura

-

[EN VIDÉO] Interview 2/5 : La proximité génétique entre l'Homme et le singe  Il existe 95 % de similarités entre l’Homme et le chimpanzé. Le génome humain est donc très proche de celui de certains animaux. Nous avons rencontré Jean-Louis Serre, professeur de génétique, pour qu’il nous parle plus précisément des similitudes entre l’Homme et l’animal. 

Il existe 95 % de similarités entre l’Homme et le chimpanzé. Le génome humain est donc très proche de celui de certains animaux. Nous avons rencontré Jean-Louis Serre, professeur de génétique, pour qu’il nous parle plus précisément des similitudes entre l’Homme et l’animal.

Explorez les interviews de chercheurs, photographes, voyageurs témoins d'un monde qui change sous le joug du réchauffement climatique.

Quelles sont les similarités génétiques entre l'Homme et le singe ?

L’Homme est très proche du chimpanzé et de l'orang-outan, tous les trois dérivent en fait d’une population ancestrale commune. Les principales différences entre les espèces résident au niveau de la séquence chimique de l’ADN. Le problème est que l’on ne comprend pas toujours à quoi sert un certain nombre de ces séquences. On connaît très peu actuellement la « recette », c'est-à-dire la façon dont les gènes s’expriment pour permettre à partir d'une cellule d’avoir un organisme à la naissance. Il est tout à fait possible qu’avec les mêmes gènes, en changeant leur expression, on puisse aboutir à un organisme différent.

Quels sont les gènes communs identifiés ?

Il existe des centaines de gènes en commun entre l’Homme et l’animal. Il y en a même entre l’Homme et le porc, la souris ou la drosophile. Le séquençage de l’ADN a permis de montrer qu’il existe des gènes très importants, présents dans de nombreux organismes vertébrés ou invertébrés.

La génétique peut-elle nous apprendre des choses sur l’histoire du monde vivant ?

Pour l’instant, elle ouvre de petites fenêtres sur des choses qui restent très mystérieuses. Visiblement, il y a des gènes suffisamment importants pour ne pas avoir changé depuis l’origine des temps. Notamment les gènes permettant la réparation de l’ADN, qui existent aussi chez les bactéries. Ce que nous ignorons actuellement, ce sont les mécanismes génétiques qui ont permis des révolutions comme l’apparition des vertébrés, par exemple.

Interview 2/5 : La proximité génétique entre l'Homme et le singe
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !