Le cerveau de RFS intègre des images dont il n'a pas conscience. © denisismagilov, Adobe Stock
Santé

Cet homme ne voit plus les chiffres comme tout le monde

ActualitéClassé sous :cerveau , maladie du cerveau , maladie neurodégénérative

Un ingénieur de soixante ans, souffrant d'une maladie neurodégénérative rare, présente un symptôme plus qu'étrange. Alors que son cerveau voit des chiffres, ce dernier les perçoit comme des gribouillages.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 mythes sur le cerveau humain  À l'occasion de la Semaine du Cerveau, qui se tient du 16 au 22 mars 2020, voici 5 mythes sur le cerveau humain qui ont la vie dure. Sont-ils vrais ou faux ? Réponse en vidéo !  

Depuis 2011, la vie d'un ingénieur d'une soixantaine d'années a totalement basculé. On lui a diagnostiqué une maladie neurodégénérative rare alors qu'il souffrait de tremblements de la main et de difficultés à marcher. Au fil des années, sa maladie a conduit à une atrophie des ganglions de la base. Ses symptômes ont alors évolué, prenant une forme plutôt étrange.

Alors que le patient, surnommé RFS, a l'habitude de travailler avec les chiffres, voilà que ceux compris entre 2 et 9 deviennent un gribouillis incompréhensible pour son cerveau. Mais il est tout à fait capable de discerner les 0 et les 1, et les lettres. Enfin, il ne souffre d'aucun problème de vision.

Dans cette vidéo filmée par les scientifiques, le patient RLS dessine sa vision, des lignes abstraites, du chiffre huit en copiant le modèle. © Schubert et al. PNAS 2020

Son cas a intéressé un groupe de neuroscientifiques américains de l'Université Johns Hopkins. Pendant que RFS effectuait des exercices, les scientifiques ont analysé l'activité de son cerveau avec un électroencéphalogramme (EEG) pour comprendre ce qui n'allait pas. Ils publient leurs résultats dans la revue PNAS. « La clé de cette étude est de comprendre ce qui semble être un paradoxe : comment RFS voit les chiffres, et uniquement les chiffres, comme des spaghettis », explique Teresa Schubert, première autrice de l'étude.

Des chiffres comme des spaghettis

Les scientifiques ont demandé à RFS de recopier le chiffre huit, colorié en orange. Sur les images filmées, il commence à tracer des lignes abstraites, qui changent à chaque fois qu'il regarde à nouveau le modèle. Finalement RFS voit le chiffre huit comme un gribouillis où la couleur orange fait office d'arrière-plan.

Les chiffres semblent totalement embrouiller l'esprit de l'ingénieur. En effet, les scientifiques lui ont montré l'image d'un objet connu, comme un violon, avec un chiffre par-dessus, le 3. RFS n'a pas été capable de discerner l'instrument de musique et le chiffre dans l'image présentée.

Dans ce second exercice, les scientifiques ont demandé au patient de décrire le chiffre huit en mousse qu'il tient. S'il reconnaît la forme de l'objet, il est incapable de le décrire avec des mots, ni de dire qu'il s'agit du chiffre huit. © Schubert et al. PNAS 2020

Un EEG normal

Que se passe-t-il du côté des ondes cérébrales ? Sur l'EEG, tout semble normal. Le cerveau de RFS s'active comme lorsqu'il regarde un visage seul, alors que lui-même ne voit pas le visage ou le chiffre. Le résultat est le même pour les chiffres : si le patient voit un ensemble de lignes sans queue ni tête, son cerveau s'active comme s'il voyait un chiffre normal.

À gauche, le chiffre présenté au patient, à droite ce que le patient a dessiné en prenant le chiffre pour modèle. © Johns Hopkins University

Ainsi le cerveau de ce patient hors du commun est capable de comprendre qu'il voit un visage ou un chiffre alors que lui-même n'en a pas conscience.

Selon les scientifiques, le cas de RFS démontre que la perception visuelle et la conscience ne sont pas aussi étroitement liées que ce que l'on pensait auparavant. Le système cognitif du cerveau intègre une image, mais requiert un mécanisme supplémentaire pour que nous ayons conscience de l'image que nous voyons.

« Il y a au moins deux étapes qui doivent se produire pour que nous ayons conscience de voir quelque chose : le cerveau doit le détecter puis faire un traitement supplémentaire pour que la chose détectée arrive jusqu'à la conscience. Pour RFS, la seconde étape ne fonctionne pas quand il y a un chiffre », explique Teresa M. Schubert.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !