Santé

Sur le chemin d'un vaccin contre le mélanome

ActualitéClassé sous :cancer , mélanome , cancer de la peau

Pour stimuler la réponse immunitaire et vaincre le mélanome, une forme agressive de cancer de la peau, des chercheurs ont eu l'idée ingénieuse d'injecter aux patients des cellules dendritiques activées. Les résultats de ce traitement par immunothérapie sont prometteurs et pourraient aboutir sur une méthode de soin efficace contre cette maladie.

Comme le soleil, les cabines UV font courir un risque pour la santé et peuvent déclencher des cancers de la peau. Des chercheurs auraient peut-être trouvé la parade au mélanome, une forme agressive de ce type de cancer. © tanningbed, Wikimedia Commons, cc by sa 2.0

Les mélanomes se caractérisent par le développement excessif des mélanocytes, les cellules responsables de la coloration de la peau. Ces tumeurs représentent seulement 10 % des formes de cancers de la peau mais sont les plus graves. En effet, les mélanomes peuvent progresser rapidement et contaminer d'autres régions du corps sous forme de métastases. Selon l'Institut national du cancer, les mélanomes toucheraient environ 8.300 personnes et en tueraient 1.570 par an en France.

Lors d'une étude récente, des médecins de la clinique Mayo aux États-Unis ont tiré la sonnette d'alarme sur la forte augmentation des cas de cette maladie. En effet, le nombre de mélanomes aurait plus que triplé entre 1980 et 2005, et aurait même été multiplié par 8 chez les femmes âgées de moins de 40 ans. Selon eux, ce phénomène serait lié à l'utilisation excessive des cabines de bronzage.

Un grain de beauté changeant de couleur ou de forme peut être le signe d’un mélanome. © Fotolia

Une nouvelle étude apporte une lueur d'espoir. Des chercheurs de l'université de médecine de Washington à Saint-Louis travaillent sur l'élaboration d'un traitement contre le mélanome. Les résultats de l'essai clinique, publiés dans la revue The Journal of Clinical Investigation, sont prometteurs.

Des cellules dendritiques pour stimuler la réponse immunitaire

La technique de soin est basée sur l'utilisation de cellules dendritiques pour optimiser la réponse immunitaire et vaincre la tumeur. Les cellules dendritiques sont responsables de la présentation des antigènes aux lymphocytes et produisent de l'interleukine 12p70, une molécule signal responsable de l'activation des lymphocytes T auxiliaires. Elles occupent une fonction essentielle dans le déclenchement de la réponse immunitaire lors d'une maladie. « Le système immunitaire joue un rôle capital dans le développement du mélanome, explique Gerald Linette, le directeur de ces recherches. Nous avons donc voulu tester l'effet d'une stimulation de l'immunité chez des patients atteints de la maladie. »

Sept patients souffrant de mélanome de stade 4, c'est-à-dire contenant des métastases, ont participé à l'essai clinique. Contrairement aux vaccinations thérapeutiques classiques, chaque patient a reçu ses propres cellules dendritiques matures. Après 9 et 18 semaines, les chercheurs ont analysé leur état de santé.

Les résultats sont plutôt encourageants, puisque chez six des patients la réponse immunitaire s'est renforcée après le traitement. Parmi eux, deux ont vu la progression de la tumeur ralentir et un s'est même complètement remis de la maladie. Des études plus poussées ont mis en évidence une corrélation entre le niveau de production de l'interleukine 12p70 et le taux de rémission. Des expériences complémentaires sur un échantillon plus large de patients sont désormais nécessaires avant d'approuver le succès de ce traitement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi