Depuis mai 2021, Axel Kahn, parrain historique de Futura, se battait contre le cancer. © Claude Truong-Ngoc
Santé

Axel Kahn, généticien et grand humaniste, est décédé

[EN VIDÉO] Interview : « La France, championne du monde de la défiance envers les sachants »  Axel Kahn nous parle de la défiance des Français dans un contexte comme celui de l'épidémie de Covid-19. 

Axel Kahn, généticien et parrain historique de Futura, est décédé aujourd'hui des suites de son cancer, à l'âge de 76 ans. Il aura vécu en « homme raisonnable et humain ».

La nouvelle est tombée il y a quelques minutes. Axel Kahn, président de la Ligue contre le Cancer est décédé aujourd'hui, le 6 juillet 2021 à l'âge de 76 ans, a annoncé l'AFP conjointement avec la Ligue.

Depuis quelques mois, il se battait contre un cancer agressif et partageait ses pensées sur sa fin de vie sur son blog et les réseaux sociaux. Futura adresse ses plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et tous ceux qui l'ont connu. Il a été pour nous un soutien précieux dès le début de notre média. 

Pour en savoir plus

Axel Kahn a vécu en « homme raisonnable et humain »

Article écrit par la Rédaction de Futura, publié le 20 juin 2021

Le 11 mai 2021, la Ligue nationale contre le cancer a annoncé une triste nouvelle concernant son président Axel Kahn. Le cancer généralisé contre lequel il se bat a lancé une ultime offensive. Sur tous les fronts, Axel Kahn a œuvré pour les malades du cancer, mais aussi en faveur de la vaccination contre la Covid-19. Le 1er juin 2021, il a quitté la présidence de la Ligue contre le cancer, poste qu'il occupait depuis 2019, pour vivre ses derniers moments dans la sérénité. Depuis, il se confie régulièrement sur son combat contre la maladie dans des billets bouleversants sur son blog et les réseaux sociaux.

Né le 5 septembre 1944 en Indre et Loire, il se destine rapidement à une carrière de médecin et se spécialise dans l'hématologie. Il complète sa formation par une thèse de science en 1976 qui lui ouvre les portes de l'Inserm. Il s'intéresse alors au génie génétique et aux thérapies géniques naissantes. Au fil de sa longue carrière, il a occupé des postes prestigieux au sein de l'Institut Cochin et l'université Paris-Descartes. Axel Kahn s'implique aussi dans la vie associative scientifique, il a été membre, parrain ou président de bon nombres d'entre elles dès le début de sa carrière et jusqu'à cette année. Il a été aussi un des premiers soutiens de Futura.

Axel Kahn, chez lui, à Paris en 2015. © Eric Feferberg, AFP, Archives

Axel Kahn, un soutien précieux de Futura dès le début

Homme de science autant que brillant vulgarisateur scientifique, Axel Kahn est parrain de Futura depuis mai 2002, alors que notre média n'avait que quelques mois d'existence. Depuis, il a partagé avec nous ses connaissances par l'intermédiaire d'articles, de dossiers, rédigés de sa main ou d'interviews qu'il nous a accordées. Il nous avait d'ailleurs fait l'honneur de récupérer le prix du meilleur site internet, que le Guide de la presse nous avait décerné en 2002. Avant qu'Axel Kahn ne s'éloigne définitivement de nous, nous souhaitons lui rendre hommage à travers ses collaborations pour Futura, reflets de sa carrière scientifique prolifique. 

La première collaboration d'Axel Kahn sur Futura concerne la bioéthique, alors qu'il est membre du Comité consultatif national d'éthique. À cette époque, il est question de légaliser le clonage thérapeutique et d'établir des règles concernant les recherches sur l'embryon humain. Il éclairait pour nous les tenants et aboutissants de ce thème qui divisait la société et qui est toujours d'actualité. Dernièrement, un groupe international a autorisé le développement d'embryons humains en laboratoire au-delà de quatorze jours, alors que les premiers tissus se spécialisent. 

Régulièrement, il a partagé avec nous sa vision humaniste de la science et de la médecine, mais aussi sur le quotidien de chercheur et ses responsabilités ainsi que sur bien d'autres sujets passionnants.  Homme de sciences tout à la fois homme de lettres, Axel Kahn nous avait accordé une interview à l'occasion de la sortie de L'avenir n'est pas écrit. Il a pris la plume une dernière fois pour écrire son livre Et le bien dans tout ça, paru en mars 2021 chez Stock, juste avant l'annonce de la dégradation de son état de santé. Dans celui-ci, il remonte son fils d'Ariane, comme il l'appelle ; une injonction de son père après sa mort : « Sois raisonnable et humain ». L'a-t-il respecté ? En regardant sa dernière contribution pour Futura, alors que les théories complotistes sur les vaccins connaissaient un regain d'intérêt, nous sommes d'avis que oui. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !