Santé

Anthrax : impossible ?

ActualitéClassé sous :biologie

-

L'obtention des spores dangereuses de la maladie du charbon, ou anthrax, n'est pas particulièrement facile. S'il est possible de localiser une épidémie naturelle, comme celle affectant actuellement les troupeaux de bovins au Saskatchewan (Canada), afin de collecter des échantillons, il n'est pas aisé d'obtenir une souche nocive. Ensuite, il faut disposer de laboratoires pour en tester la virulence. La plus grande banque de spécimens microbiens des États-Unis, l'American Type Culture Collection de Manassas (Virginie), n'a autorisé la livraison du Bacillus anthraci à aucun laboratoire depuis 1997. Cependant, le réseau mondial de banques de spécimens n'est tenu d'appliquer que la réglementation de chaque pays concerne. Or 46 de ces banques appartenant à la World Federation for Culture Collections qui compte actuellement 472 membres enregistres dans 61 pays proposent des souches de la maladie du charbon gratuitement ou en échange d'autres organismes.

Sources : Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT, http://www.adit.fr) - Abonnement gratuit sur le site

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi