Planète

Tour de France de la biodiversité : le Parc naturel régional de la Montagne de Reims

VidéoClassé sous :Environnement , Nature

-

Parallèlement au Tour de France cycliste, le Musée national d'histoire naturelle (MNHN) vous invite pour un Tour de France de la biodiversité. Cette première étape nous conduit dans le Grand-Est, dans le Parc naturel régional de la Montagne de Reims entourant un plateau boisé qui culmine à 300 mètres d'altitude. Ce parc est bordé par les villes de Reims, Épernay et Châlons-en-Champagne, entre la Vallée de la Vesle, au nord, et la vallée de la Marne, au sud.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

C'est un véritable poumon vert pour les zones périurbaines qui s'étend sur 530 km2, boisé sur 40 % de sa superficie. Ce parc naturel régional de la montagne de Reims, dont le Mont Sinaï est son point culminant, est un trésor géologique vieux de 70 millions d'années ; son sol est constitué de craie, d'argile et de sable. Outre ses coteaux calcaires où sont implantés quelque 9.000 hectares de vignobles de champagne (les coteaux viticoles de Cumières à Mareuil-sur-Aÿ sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco), ce PNR de la Montagne de Reims se distingue par une diversité de milieux naturels, de la forêt aux zones humides et aux pelouses sèches. Une faune et une flore riche s'y sont donc développées, des insectes (59 espèces) aux mammifères (36 espèces), des poissons (22) aux amphibiens (Triton crêtéSonneur à ventre jaune), oiseaux et reptiles ; la plupart sont des espèces rares et protégées.

Un territoire riche de deux sites Natura 2000

Tout ce petit monde cohabite dans un paysage remarquable, où pas moins d'une quarantaine de zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique sont situées en partie ou en totalité sur ce territoire. Dans ce parc naturel de la Montagne de Reims, se trouvent, entre autres, une forte concentration de hêtres tortillards uniques au monde (800 spécimens dans la forêt de Verzy) et la présence d'arbres labellisés « arbres remarquables » (forêt du chêne de la Vierge). Le Réseau Natura 2000 a classé deux sites au sein de ce parc : le pâtis de Damery, d'anciens pâturages à moutons, qui regroupe un paysage particulièrement bien conservé de landes de bruyère et de genêt, et où l'on trouve la Céphalanthère rouge, une orchidée rare, ainsi que 93 hectares de pelouses sèches et de forêt. Ensuite, sur 1.733 hectares, le second site du Réseau Natura 2000 est le massif forestier de la Montagne de Reims sur son versant sud et ses étangs associés.

© Muséum national d'histoire naturelle (MNHN)