Planète

Les pas chassés du tétras-lyre

VidéoClassé sous :zoologie , tétras-lyre , gallinacé

Dans les forêts d'altitude alpines, les tétras-lyres se font discrets jusqu'au printemps, lorsqu'il est temps de se reproduire. Pour attirer des partenaires, tout est alors bon pour démontrer sa dominance.

Le 16 juillet 2013, les coureurs de la 100e édition du Tour de France sont arrivés à Gap, dans les Alpes du Sud. Dans leurs forêts d'altitude vit un drôle d'oiseau, auquel le Muséum national d'histoire naturelle (MNHN) a voulu rendre hommage : le tétras-lyre (Tetrao tetrix). Les mâles de cette espèce de gallinacés se sont fait connaître grâce à leurs parades nuptiales rythmées par des chants rauques et des pas de danse réalisés dans des leks, c'est-à-dire dans des arènes de parade. Leurs buts : asseoir leur dominance et attirer plusieurs femelles à eux. En effet, les tétras-lyres mâles, qui peuvent peser jusqu'à 1,5 kg, sont polygames. Cette vidéo nous décrit plus en détail la vie de cet oiseau, choisi comme emblème par le Parc naturel régional du Vercors.