Planète

Odyssée sauvage : Nicolas Vanier sur les pistes mongoles

VidéoClassé sous :développement durable , Nicolas Vanier , Odyssée sauvage

Dans les vallées mongoles dépourvues de neige après un hiver bien moins froid que d'habitude, Nicolas Vanier a troqué momentanément son traîneau pour un kart d'entraînement, à roues. En cette fin février 2014, il se dirigeait vers la Sibérie. © Taiga

L'Odyssée sauvage, expédition menée par Nicolas Vanier, est partie de Vanino, une ville russe de la côte de l'océan Pacifique, et a progressé vers l'ouest. En Mandchourie (Chine), l'expédition a longé le fleuve Amour, puis est entrée en Mongolie pour prendre le chemin de la Sibérie. Dans des régions au climat continental, l'hiver est très froid, avec des températures nocturnes descendant sous les -40 °C. Ces régions sont d'ordinaire très enneigées, mais l'hiver 2013-2014 a été exceptionnellement chaud et la couverture neigeuse est bien maigre.