Planète

Naude Dreyer sauve des phoques de l'étranglement

VidéoClassé sous :pollution marine , phoques , Namibie

Chaque année, des milliers de créatures marines sont victimes de la pollution des mers et des océans. En Namibie, le kayakiste Naude Dreyer a décidé de se lancer à la rescousse des phoques du Cap.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Vous avez peut-être entendu le nom de Naude Dreyer sur internet ces derniers temps. Fondateur du Ocean Conservation Namibia, Dreyer dédie sont temps et son énergie à la protection des phoques du Cap à Pelican Point, dans la baie namibienne de Walvis. Envahie par les débris de matériels de pêche et autres détritus abandonnés par les touristes, mais aussi menacée par l'activité pétrolière, elle n'offre pas les conditions idéales à l'accueil de la vie marine. Pourtant, les côtes namibiennes et sud-africaines abritent 24 colonies de phoques du Cap, soit plus d'un demi-million d'individus, et la baie de Walvis ne fait pas exception.

Sauvés de l'étranglement

Il n'est donc pas rare de croiser sur ses plages des phoques au cou enserré par des débris de filets ou des câbles, abandonnés à la mer par des pêcheurs peu consciencieux. Chaque année, des centaines de créatures se trouvent prises dans ces pièges, entaillant la chair et les menaçant d'étouffement. C'est pourquoi Naude Dreyer s'est donné pour mission de venir à leur secours en les libérant des liens qui les blessent. Aidé d'un grand filet et d'amis capables de maîtriser les puissantes bêtes, il arpente les plages, pinces coupantes à la main sauvant régulièrement de nombreux phoques de l'étranglement. Ses vidéos ont depuis fait le tour du web.