Planète

Une membrane plasmique en pleine agitation

VidéoClassé sous :zoologie , rein , microtubule

-

La membrane plasmique et les vacuoles d'une cellule rénale de singe vert ne restent pas inactives sous la lumière d'un microscope confocal (grossissement 56 fois).

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Les chercheurs ont utilisé des protéines nommées mEmarald pour étudier les mouvements de la membrane plasmique d'une cellule rénale de singe. Cette molécule se fixe aux microtubules et révèle ainsi sa position grâce à l'émission d'une lumière fluorescente. Les microtubules s'observent dans le cytoplasme de toutes les cellules eucaryotes. Elles jouent un rôle de soutien aux cellules en formant des tubes s'assemblant et se désassemblant rapidement. Elles servent également de rails pour le déplacement des organites cellulaires. La vidéo montre aussi le processus de la macropinocytose, c'est-à-dire l'absorption de liquide par les cellules. © Liang Gao, Howard Hughes Medical Institute