Planète

Interview 1/5 : la pollution de l'air est omniprésente

VidéoClassé sous :Pollution , pollution de l'air , pollution de l'air intérieur

Nous sommes en permanence confrontés à une menace invisible et insidieuse : la pollution atmosphérique. Philippe Hubert, directeur des risques chroniques de l'Ineris (Institut national de l'environnement industriel et des risques), nous en explique les causes et nous décrit les normes en matière de pollution de l'air.

Quelles sont les causes de la pollution de l’air ?

La pollution de l’air est le premier type de pollution qui a été étudié, dès les années 1950. La cause principale est la combustion de matériaux par les entreprises industrielles, les usines, les chauffages privés ou les véhicules à moteur. Le dioxyde de soufre et les poussières ont été rapidement mis en cause et sont donc surveillés en priorité. Aujourd'hui, on s'intéresse à une palette de polluants beaucoup plus large pour estimer la qualité de l'air, avec le benzène, les oxydes d’azote, le mercure, etc. Ces pollutions sont généralisées, mais il existe aussi des contaminations ne couvrant qu'une certaine zone, autour d'une usine ou d'une raffinerie, par exemple.

Quelle est l’influence du climat sur la pollution de l’air ?

Le climat va principalement jouer de deux façons. D'abord par la température, car lorsqu'il fait froid, on chauffe davantage, donc on pollue plus. Ensuite par des phénomènes du type « couche d'inversion » qui vont emprisonner les polluants sur une zone donnée.

Existe-t-il des normes pour limiter la pollution de l’air ?

Il existe des normes au niveau européen : les directives sur la qualité de l’air. Les poussières, les oxydes de soufre et les oxydes d'azote sont les plus encadrés, mais on commence aussi à s'intéresser aux hydrocarbures.