Planète

Haroun Tazieff, le volcanologue de toute une génération

VidéoClassé sous :Volcan , volcans , erebus

Découvrez l'étonnant parcours d'Haroun Tazieff, pionnier de la volcanologie et de la tectonique des plaques, et immense vulgarisateur. Au cours de la seconde moitié du XXe siècle, ce scientifique populaire aura réussi à communiquer sa passion des volcans avec le grand public, suscitant bien des vocations de volcanologues...

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Né à Varsovie le 11 mai 1914 et mort à Paris le 2 février 1998, Haroun Tazieff a catalysé bien des vocations de volcanologues français comme celle de Jacques-Marie Bardintzeff ou encore Maurice et Katia Krafft. Pionnier de la volcanologie et de la théorie de la tectonique des plaques, il a fait découvrir ces univers au grand public avec des images ramenées pendant plus de 40 ans au cours de voyages sur les volcans du Globe.

C'est en Afrique qu'il découvre sa vocation en 1948 à l'occasion d'une éruption fissurale du Kituro au Congo belge. Il n'aura alors de cesse d'étudier les volcans et notamment les gaz, moteurs des éruptions des volcans explosifs, dans le but un jour d'arriver à prédire ces explosions et pas seulement de comprendre le volcanisme dont il présent le rôle fondamental en géologie. Cela va le conduire à monter des expéditions qui permettront la découverte de plusieurs lacs de lave permanents, à savoir celui du Nyiragongo, de l'Erta ale et de l'Erebus.

Son fils, Frédéric Lavachery,  lui a consacré une biographie pour son centenaire en 2014 et il dirige le Centre international Haroun Tazieff pour les Sciences de la Terre (CHT). Une page Facebook Haroun Tazieff officielle existe aussi.

© Futura