Planète

Futuris : un trésor dans nos décharges ?

VidéoClassé sous :Pollution , Environnement , recyclage

-

Véritables bombes à retardement, les vieilles décharges où s'entassent nos déchets risquent de gravement polluer l'environnement si elles ne sont pas très vite remises aux normes. D'aucuns pressentent déjà une inévitable catastrophe écologique. Mais pour certains scientifiques, au contraire, ces décharges ont tout d'une mine d'or.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le sous-sol de l'Europe est gorgé des ordures enterrées dans ses 150.000 à 500.000 centres d'enfouissement. Plus alarmant encore, l'écrasante majorité de ces sites date du siècle dernier. Antérieures à l'adoption de la directive européenne concernant la mise en décharge des déchets (1999), elles ne sont pas conçues, contrairement aux décharges plus récentes, pour isoler les déchets de l'environnement et éviter la pollution des eaux souterraines et des sols.

Ces décharges, telles des bombes à retardement, contamineront tôt ou tard l'environnement, si ce n'est déjà fait. Les désamorcer réclame cependant énormément d'argent. Ce constat est un prétexte, s'il en est besoin, pour le projet de recherche européen New-Mine de revalorisation des déchets : le recyclage, non seulement bon pour l'environnement, peut permettre d'éviter des dépenses faramineuses.

New-Mine, le projet qui transforme les déchets en or

Mus par le souci environnemental et le frisson de la recherche, des scientifiques européens développent des approches innovantes pour exploiter le potentiel des déchets abandonnés dans les décharges vieillissantes. Dans leur viseur, des ressources précieuses, comme les morceaux de plastique, de métaux, de bois, mais aussi le papier et les matières premières secondaires.

Tout ce petit monde aura droit à un traitement de luxe offert par une technologie de pointe. À l'université de Leoben, en Autriche, des chercheurs travaillent en effet sur un prototype de machine trieuse de déchets équipé de trois détecteurs. À l'université KU Leuven, en Belgique, les déchets intéressants sont transformés, grâce un procédé chimique complexe, en poudre de verre, laquelle sert à fabriquer des matériaux de construction. De telles initiatives pourraient être généralisées à toute l'Europe durant les prochaines années.

© Euronews

------------------------

Futuris est un programme d’Euronews, dédié aux sciences et technologies en Europe. À travers des reportages vidéo, Futuris suit les projets de recherche importants. Vous pouvez retrouver toutes ces vidéos dans la bibliothèque Futuris.