Planète

La cryosphère terrestre vue de l’espace

VidéoClassé sous :Terre , montagne , cryosphère

-

Découvrez la Terre sous la neige vue de l'espace. Pas la planète tout entière bien sûr mais des régions où, au gré des saisons, l'eau à l'état solide domine. L'ESA nous invite à les survoler en douceur dans ce montage hypnotisant. Bienvenue dans la cryosphère terrestre !

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'Agence spatiale européenne (ESA) a compilé des dizaines d'images de la surface de la Terre vues de l'espace, notamment par le satellite Envisat. Elles ont toutes en commun de nous montrer des régions de notre planète englacées. Des territoires blanchis par la neige, figés par la glace, etc. C'est la cryosphère, du grec kryos qui signifie froid.

« Vous avez eu une journée stressante ? Asseyez-vous, augmentez le son et profitez d'un moment de détente », indique l'ESA pour accompagner ce montage. Ces images nous font faire le tour d'une « planète glacée ». On découvre ainsi des paysages variés peints en blanc, d'une région polaire à l'autre mais aussi aux latitudes moyennes.

L’Arctique fond rapidement

La cryosphère n'a de cesse de changer, au fil des saisons naturellement et aussi sous l'influence du réchauffement climatique en cours. Cela se traduit notamment pas la diminution d'année en année de de la banquise hivernale en Arctique, qui bat régulièrement de nouveaux records -- les hivers 2015, 2016, 2017 et 2018 ont été les quatre plus faibles étendues maximales enregistrées. Il en est de même aussi quant à l'étendue de la banquise estivale. De récentes recherches ont montré que la calotte glaciaire fond à un rythme sans précédent depuis au moins 450 ans. À ce rythme, et dans le scénario d'une hausse globale des températures moyennes de +2 °C, la banquise pourrait avoir totalement disparu en été et aussi en hiver dans une ou deux décennies seulement.

En février 2018, l'Arctique a enregistré des écarts de températures de quelque 40 °C par rapport aux normales de la saison (à cette période, le Soleil n'est pas encore levé). Au même moment, une vague de froid plongeait sur l'Europe s'écoulant jusque sur l'Europe du sud. Elle a saupoudré de la neige dans son sillage passage jusque dans des régions peu habituées à la voir. Des variations dans la cryosphère qui n'a pas échappé aux satellites qui scrutent la Terre en continu.

© ESA