Planète

Une cellule magnétosensible perd le nord

Vidéo

-

Une suspension de cellules olfactives de truite a été soumise à un champ magnétique tournant, les unités de la vie réalisant alors des rotations sont donc magnétosensibles.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Les salmonidés seraient capables de percevoir le champ magnétique terrestre au niveau de leur nez. Pour tester cette hypothèse, des chercheurs ont prélevé du tissu olfactif chez la truite arc-en-ciel Oncorhynchus mykiss. Les cellules ont ensuite été individualisées, grâce à de la papaïne, puis soumises à un champ magnétique tournant. Celles qui ont bougé, en moyenne 1 sur 10.000, sont donc magnétosensibles. © Eder et al. 2012, Pnas