Planète

Ce poisson retient sa respiration sous l’eau !

VidéoClassé sous :poisson , poisson-coffre , respiration des poissons

Le poisson-coffre ne respire pas régulièrement avec ses branchies mais stocke l'eau dans ses joues sans inhaler ou expirer pendant plusieurs minutes. Un phénomène unique chez les poissons.

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Les poissons-coffres (famille des Chaunacidae) vivent dans les abysses entre 200 et 2.000 mètres de profondeur. Les sous-marins de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) ont récemment capturé des vidéos inédites de cet étrange poisson globuleux près de la fosse des Mariannes, dans le golfe du Mexique ou le nord de l'océan Pacifique. Grâce à ces vidéos ainsi qu'à l'observation morphologique de spécimens conservés dans des musées, les scientifiques se sont aperçus d'un comportement bien étrange chez ce poisson : il pratique l'apnée !

Le poisson-coffre pratique l’apnée pendant plusieurs minutes

Les poissons avalent normalement l'eau par leur bouche pour la faire circuler à travers leurs branchies qui la filtrent pour capter le dioxygène dissous. Comme pour les humains, ce système de respiration fonctionne en continu, mais les poissons doivent avaler encore plus d'eau car celle-ci est moins riche en oxygène que l'air. Le poisson-coffre a semble-t-il une technique bien à lui : il emmagasine l'eau dans ses joues, gonflant ainsi de près de 30 % en volume, et reste en apnée durant plusieurs minutes (périodes de 26 à 245 secondes). Un rythme de respiration extrêmement lent rendu possible par son appareil ventilatoire très spécial. Ce gros poisson, qui peut atteindre 40 centimètres de long, possède ainsi un os branchiostégal agrandi et une chambre brachiale aux ouvertures rétrécies, ont remarqué les chercheurs dont l'étude est parue dans Fish Biology le 10 mai dernier.

Mais quel avantage lui procure cette apnée prolongée ? Selon les scientifiques, la respiration intermittente serait très économe en énergie par rapport à celle qui serait dépensée pour pomper l'eau en permanence. Grossir de façon démesurée lui procure par ailleurs un aspect impressionnant faisant fuir les prédateurs et le rendant plus difficile à avaler. « Ce comportement n'a été observé chez aucun autre poisson », soulignent les scientifiques.

Cela vous intéressera aussi

Un terrifiant poisson des profondeurs pour la première fois en vidéo  Poisson étonnant, voisin de la baudroie, le dragon des abysses utilise un organe lumineux pour attirer ses proies. L'animal est rare et très peu d’images le montrent évoluant dans son milieu naturel. Lors d’une exploration réalisée en 2015, l’institut de recherche de l’aquarium de Monterey Bay a ramené quelques images de cet étrange spécimen, à découvrir en vidéo.