Pourquoi le mulet est-il stérile ? © delkro, Fotolia

Planète

Pourquoi le mulet est-il stérile ?

Question/RéponseClassé sous :zoologie , mulet , mule
 

Les hybrides, qu'ils soient des végétaux ou des animaux, sont souvent stériles. Mules, ou mulets, n'échappent pas à la règle : ils le sont dans la majorité des cas. En voici les raisons.

Le mulet ou la mule sont le résultat de l'accouplement d'un âne et d'une jument. Ces deux équidés ayant un génome proche, la reproduction est possible, mais l'hybride est la majeure partie du temps stérile. Il existe pourtant des cas rapportés dans la littérature scientifique de mules fertiles, et ce en particulier en Chine, où elles sont élevées de façon intensive.

Un mulet de bât, beaucoup utilisé en montagne. Issus de l’accouplement d’un âne et d’une jument, les mulets ne sont pas fertiles. © Dario u, Wikipédia, DP

Des mules non stériles ?

S'il existerait peut-être des exceptions, en règle générale, un mulet est stérile. Le cheval et l'âne ont des réarrangements chromosomiques qui différencient nettement leurs caryotypes. La jument a 64 chromosomes, tandis que l'âne en a 62. Une fois née, la mule en a 63 : les cellules germinales ne peuvent donc que dégénérer, car les chromosomes homologues avant la première division de méiose ne peuvent pas s'apparier correctement.

La maternité des mules reste à prouver. Les femelles ont déjà par le passé exprimé des œstrus et des périodes d'ovulation. Elles sont en outre reconnues capables d'allaiter. Néanmoins, leur maternité est encore à ce jour à démontrer.

Parce qu'ils ne se reproduisent pas, les mulets ne sont pas une espèce commercialisable. Pourtant, le mulet est apprécié, car il hérite de la force du cheval, est plus grand qu'un âne, mais conserve son caractère sobre et sa meilleure capacité à résister aux maladies.

Cela vous intéressera aussi