Cela vous intéressera aussi

Griffures, fugues à répétition... Le comportement d'un chat non castré est difficilement compatible avec une vie en intérieur, que ce soit en appartement ou en maison. Si vous souhaitez garder auprès de vous un animal apaisé, facile à vivre, sa castration est nécessaire.

Comportement d'un chat adulte non castré

Le chat dont l'espérance de vieespérance de vie peut excéder 20 ans, atteint l'âge adulte dès 6 mois. Ses hormoneshormones sexuelles vont alors prendre le contrôle, et lui dicter son comportement.

  • Il va commencer à marquer son territoire : pour cela, il utilise des jets d'urine qui dégagent une odeur forte et désagréable. Et s'il repère une femelle en chaleurchaleur, cette attitude ne fera que s'aggraver.
  • Il fugue : votre chat peut être « attiré » par une femelle en chaleur, même à plusieurs kilomètres à la ronde. Il lui arrivera donc de disparaître plusieurs jours, et il risquera de se battre contre d'autres chats, justement pour la possession de la fameuse femelle.
  •  Il miaule : et plus particulièrement... de nuit. Il peut également se mettre à griffer le mobilier de la maison.

Chat : les avantages de la castration

Si vous le faites castrer, tous ces comportements disparaîtront. Ou du moins, ils seront largement atténuésatténués. Ainsi lui assurerez-vous (comme à vous-même d'ailleurs !) une existence plus tranquille. Après l'opération, surveillez son alimentation et son hydratationhydratation. Les chats castrés en effet, sont susceptibles de prendre du poids. Pour éviter ce désagrément à votre félinfélin, choisissez-lui une alimentation adaptée.

Source : Mon chat et moi, on se soigne, du vétérinaire Jean-Yves Gauchet, éditions Tredaniel