Cannabis et chanvre constituent une seule et même espèce, Cannabis sativa L. © skhakirov, Flickr

Planète

Chanvre et cannabis : quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :botanique , chanvre , cannabis

Le cannabis à usage thérapeutique et le chanvre industriel appartiennent à la même espèce. Leur désignation tient de leur utilisation et de leur teneur en substances psychoactives, très variable selon les variétés et les conditions de culture.

Botaniquement parlant, chanvre, cannabis ou marijuana appartiennent à la même espèceCannabis sativa L, de la famille des Cannabaceae. Le mot chanvre est d'ailleurs dérivé du latin cannabis. La différence entre les deux tient à l'usage de la plante et à sa teneur en THC (tetrahydrocannabinol), la substance psychoactive du cannabis. Généralement, on désigne les variétés contenant moins de 0,2 % de THC sur extrait sec (taux maximum légal) comme chanvre, tandis que les variétés contenant plus 0,2 % de THC sont appelées cannabis. Le cannabis sélectionné pour un usage thérapeutique ou récréatif contient en fait plutôt entre 5 % et 20 % de THC. Autrement dit, fumer un joint de chanvre ne vous fera strictement aucun effet !

Les variétés de cannabis

Il existe ainsi de nombreuses sous-espèces de cannabis, auxquelles il faut ajouter les cultivars obtenus par hybridation. Le Cannabis sativa L, ou chanvre cultivé, sert à des usages industriels. Ses fibres d'excellente qualité produisent des textiles confortables et légers, ainsi que des matériaux de construction isolants et écologiques. Le chanvre indien, ou Cannabis indica, est réputé pour sa teneur en substances psychotropes (THC et CBD ou cannabidiol). Le chanvre sauvage ou ruderalis a généralement une teneur en THC très faible, mais parfois de fortes concentrations en CBD.

Chanvre et cannabis : la réglementation en France

En France, toutes les variétés cultivées doivent présenter une teneur inférieure à 0,2 % en THC. Les produits à base de CBD (e-liquides, gélules, huiles...) sont donc interdits s'ils contiennent plus de 0,2 % de THC et s'ils ne sont pas obtenus à partir de variétés figurant sur une liste réglementaire (arrêté du 22 août 1990). En outre, seules les graines et les fibres peuvent être exploitées ; l'utilisation des feuilles ou des fleurs est interdite.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi