Ibis sacré, Threskiornis aethiopicus, Afrique (l. 40 cm) coll. MNHNMNHN

Au début du XIXe siècle, l'ibis a été l'objet d'une controverse entre naturalistes. Les partisans du fixisme, avec à leur tête Cuvier, soutenaient que les espècesespèces n'avaient jamais changé et s'appuyaient sur l'anatomieanatomie des ibis égyptiens momifiés qui ressemblaient comme deux gouttesgouttes d'eau aux ibis vivants actuels. Les transformistes, avec Lamarck, affirmaient qu'il ne s'était pas écoulé assez de temps pour que les ibis aient changé. De plus, leurs conditions de vie étant les mêmes, il n'y avait pas de raison qu'ils se soient transformés.

Tous droits réservés. Photo issue du livre "Evolution"

Préface : Jean-Pierre Gasc

Textes : Jean-Baptiste de PanafieuJean-Baptiste de Panafieu

PhotographiesPhotographies : Patrick Gries

© des photos: © Éditions Xavier Barral/Muséum National d¹Histoire Naturelle

Editeurs:

Éditions Xavier Barral/Muséum National d¹Histoire Naturelle