Le test calcaire des oursins est composé de plaques, comme celles visibles sur cette photographie qui entourent l'anus et portent les pores génitaux. © Nina Matthews from Australia, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0
Planète

Qui s'y frotte si pique : attention, oursins en tout genre !

PhotoClassé sous :Vie marine , Biodiversité , oursins

Les oursins n'ont-ils aucun secret pour vous ? Si c'est le cas, que montre cette macrophotographie ? Il s'agit du système apical d'un oursin, situé donc sur la face aborale de l'individu. L'orifice central constitue l'anus du spécimen et les cinq perforations autour sont les pores génitaux. Les oursins sont des espèces à reproduction majoritairement gonochorique, ce qui signifie que les individus sont soit de sexe mâle, soit de sexe femelle.

Pour se reproduire, les oursins synchronisent l'émission de leur gamètes grâce à des signaux chimiques présents dans l'environnement. Ces gamètes se rencontrent ensuite pour produire des œufs qui, à l'éclosion, donneront des larves planctoniques appelées larves pluteus qui ressemblent à de petites tours Eiffel. Ces larves se métamorphosent ensuite pour acquérir leur forme définitive d'oursin que nous connaissons bien, et acquérir un mode de vie benthique. Les espèces d'oursins sont très diversifiées en termes de morphologie et d'écologie et ce diaporama vous fera découvrir une petite partie de cette splendide diversité.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !