D'avril à mi-juin, les bouquetinsbouquetins descendent manger les jeunes pousses, puis remontent progressivement au fur et à mesure de l'avancée de l'herbe. Ici, à 2.000m d'altitude, ils aiment varier leur menu avec les jeunes aiguilles de mélèzes toutes tendres, (le mélèze est le seul conifère qui perd toutes ses aiguilles en hiverhiver). Au printemps et les soirs d'été, les mâles jouent à se battre pour déterminer la hiérarchie.

Ces joutes amicales se font de préférence entre mâles de force égale. D'après la taille de leurs cornes, ceux-là ont entre sept et neuf ans. Les véritables combats auront lieu en novembre et décembre juste avant le rut, surtout entre les mâles dominants de dix à quatorze ans, dont les cornes de près d'un mètre impressionnent les adversaires.

© Anne Lapied, tous droits réservés

A découvrir le DVDDVD : « Mille et unes Traces »