L'herminehermine est le troisième animal des Alpes à devenir blanc pour se confondre avec la neige. Seule, l'extrémité de sa queue reste noire.

En hiverhiver, son activité est réduite, mais n'en reste pas moins redoutable pour les campagnols qui vivent dans les galeries au ras du sol sous le manteaumanteau neigeux. Même avec sa lourde proie, au regard de sa taille, l'hermine est d'une vivacité incroyable, ce qui ne rend pas l'image facile à faire.

Elle est imprévisible, change brusquement de direction et, comme un lutin facétieux, s'approche tout à coup du photographe, pour disparaître aussi vite. Celle-ci fut notre furtive visiteuse, quelques jours de suite, à 2.300m d'altitude.

© Anne Lapied, tous droits réservés

A découvrir le DVDDVD : « Voyage au bout de l'hiver »