Des traces laissées dans la neige comme une invitation de la part de ce petit lièvre arctiquearctique à destination de notre photographe. La preuve ? L'animal se sait clairement repéré. Pourtant, il reste assis là. Il prend la pose. Pendant une heure quasiment. Un moment d'éternité.

Notez que les oreilles du lièvre arctique sont plus longues que celles d'un lapin, mais tout de même plus courtes que celles d'autres espècesespèces de lièvres. Objectif : réduire le rapport surface/volume et ainsi, perdre moins de caloriescalories dans le froid. Utile lorsque l'on vit dans l'extrême Nord. © Grégory Pol, tous droits réservés