Maurice Krafft était un célèbre volcanologuevolcanologue français qui, avec sa femme Katia KrafftKatia Krafft, parcourait le monde pour filmer les éruptions volcaniqueséruptions volcaniques. Né le 25 mars 1946 à Mulhouse, il est mort tragiquement avec son épouse  le 3 juin 1991 au Japon, tous deux emportés par une coulée pyroclastiquecoulée pyroclastique sur les flancs du mont UnzenUnzen au Japon.

Sa vocation est venue du spectacle des éruptions sur le StromboliStromboli auxquelles il a assisté à l'âge de 10 ans. Cela le conduira plus tard à décrocher une maîtrise de géologiegéologie à l'Université de Strasbourg où il fit la rencontre de Catherine Joséphine Conrad qu'il épousera en 1970. Spécialisés dans la phénoménologie des éruptions volcaniques, les époux Krafft n'auront de cesse de parcourir le globe, assistant à plus de 140 éruptions volcaniques, un record inégalé.



Un extrait d'un DVD sur Maurice et Katia Krafft. © vodeotv/YouTube

Les photos et les films qu'ils ramèneront de ces expéditions leur permettront de faire connaître au grand public la beauté des phénomènes volcaniques et de vulgariser la toute jeune théorie de la tectonique des plaquestectonique des plaques. Surtout, l'argentargent qu'ils tireront ainsi de leurs multiples conférences et livres leur permettra d'obtenir l'indépendance financière nécessaire pour poursuivre leur vie d'Homo vulcanicus errant comme ils se désignaient eux-mêmes. Les Américains les surnommaient d'ailleurs les « Volcano devils » (les « diables des volcansvolcans ») ou bien encore les « volcanologues les plus rapides du monde » étant donné la liberté qu'ils avaient durement acquise de se rendre très rapidement sur les lieux de n'importe quelle éruption en cours sur la Planète, à l'exception des territoires de la défunte Union soviétique.