La totalité des vachesvaches montbéliardes est exploitée pour la production laitière.

Le lait, source de nutriments. © Guvo59, Pixabay, DP
Le lait, source de nutriments. © Guvo59, Pixabay, DP

La race montbéliarde est reconnue pour ses qualités laitières. La productivité est la suivante :

Productivité. © UPRA - Tous droits réservés
Productivité. © UPRA - Tous droits réservés

Un lait d'une grande qualité fromagère

La valeur fromagère du lait dépend à la fois d'une meilleure teneur en protéinesprotéines totales et d'une présence plus fréquente de certains variants de caséines ayant une incidenceincidence favorable sur le rendement fromager et la vitesse de coagulationcoagulation. Il s'agit là essentiellement, du variant B de la Kappa Caséine. Une étude INRAE (Gros Claude, 1988) fait apparaître une fréquence du variant B de 37 % dans la population.

Morbier et bleu de Gex. © UPRA - Tous droits réservés
Morbier et bleu de Gex. © UPRA - Tous droits réservés

Évolution de la diffusion du variant B de la Kappa-Caséine (en bleu) par la voie mâle dans la population montbéliarde.

Diffusion du variant B de la Kappa-Caséine (en bleu). © UPRA - Tous droits réservés
Diffusion du variant B de la Kappa-Caséine (en bleu). © UPRA - Tous droits réservés

Le schéma de sélection offre le choix à tous les éleveurs de choisir leurs reproducteurs en fonction de ce critère. Tous les taureaux sont typés avant d'être proposés aux éleveurs et la diffusion de l'allèleallèle B est très importante. Elle est systématiquement supérieure à 37 %, ce qui est très apprécié des filières fromagères.