Lorsque vous dégustez un délicieux tourteau, savez-vous qu'il s'agit d'un arthropodearthropode, crustacécrustacé, malacostracémalacostracé, décapode, brachyoure ? Cinq termes qui positionnent le crabe dans la classification du règne animal.

L'énorme embranchementembranchement des arthropodes, auquel appartient le crabe, comprend - toutes espècesespèces confondues - les insectes, les araignées, les mille-pattesmille-pattes, les pycnogonides, les limules, les crustacés ainsi que quelques formes fossilesfossiles, dont les trilobites des lointains temps géologiques. C'est l'embranchement animal qui regroupe le plus grand nombre d'espèces - plus d'un million -, soit près de 80 % de toutes celles actuellement connues sur la planète ! Point commun à toutes : leur corps et leurs appendices, segmentés, constituent un squelette externe articulé, riche en chitinechitine.

<em>« Sally-light-foot »</em> des îles Galapagos, <em>Grapsus grapsus</em>. © Skylark, Pixabay, DP
« Sally-light-foot » des îles Galapagos, Grapsus grapsus. © Skylark, Pixabay, DP

Qu'est-ce qu'être crabe ?

Parmi les arthropodes, les crustacés (littéralement ceux qui ont une croûtecroûte) regroupent plus de 60.000 espèces, de formes extrêmement variées, allant du minuscule copépode planctonique, au petit amphipode sautillant dans les alguesalgues sèches des plages, à la balanebalane fixée aux rochers et à l'énorme langouste. Ils sont aquatiques dans leur immense majorité, respirent avec des branchiesbranchies et passent au début de leur développement par un stade larvaire appelé « nauplius ». Pratiquement tous les crustacés de grande taille et ceux que nous consommons appartiennent au groupe des « malacostracés décapodes » (« deca » pour dix, « poda » pour pied) soit 15.000 espèces, dont nos 7.000 crabes.

Leur tête et leur thoraxthorax sont couverts d'une carapace unique (ou céphalothorax) qui englobe les deux cavités abritant les branchies. Leur tête porteporte des yeuxyeux composés, situés au bout d'un pédoncule, des antennes et antennules à rôle sensoriel et de petits appendices - mandibulesmandibules, maxillesmaxilles et maxillipèdes - qui triturent et écrasent la nourriture. Ils ont cinq paires de pattes thoraciques (ou péréiopodes), dont une à trois terminées par des pinces.

Chez le crabe (infra-ordre des brachyoures, du grec brachy, court, et ura, queue), le céphalothorax est généralement très élargi et l'abdomenabdomen, réduit, est replié contre celui-ci. Cette forte charpentée lui permet de marcher, solidement appuyé sur le substratsubstrat, et d'être très mobile dans ses déplacements. Cette tendance évolutive qui, au cours des âges géologiques, a donné aux crabes cette conformationconformation est appelée carcinisation. Il existe aujourd'hui plus d'espèces dans le groupe des crabes que dans aucun autre groupe de décapodes.