Planète

Mesures de protection et leur avenir !

Dossier - Le Crocodile du Nil
DossierClassé sous :zoologie , crocodile du nil , Faune

-

Le crocodile du Nil est l'un des plus grands reptiles vivants vivant actuellement. Ils appartiennent à l'embranchement des Vertébrés et à la classe des reptiles. Les reptiles sont retrouvés dans toutes les régions tempérées et tropicales du monde.

  
DossiersLe Crocodile du Nil
 

Des élevages de crocodiles existent de par le monde (Singapour, Ile Maurice, Madagascar, Thaïlande) dans des fermes spécialisées aux normes quasi-industrielles , destinées spécifiquement à la production de cuir et secondairement à la viande.

Crocodile du Nil © Photo Philippe Mespoulhé Reproduction interdite

Leur peau des crocodiles est recherchée pour être utilisée en maroquinerie, et les extraits de leurs glandes musquées sont utilisés en parfumerie pour produire du musc. En outre, leurs œufs sont consommés dans certaines régions du monde. Une chasse trop intensive a conduit à classer le crocodile du Nil, parmi les espèces menacées d'extinction.

Crocodiles du Nil © Photo Philippe Mespoulhé Reproduction interdite

Leur capture est sévèrement réglementée car l'exploitation anarchique de la ressource met en péril la survie de l'espèce..

  • Vers l'avenir...

Imposant par sa taille et son comportement, le crocodile du Nil n'a peur de rien. Parfaitement adapté à son milieu aquatique, il est un des grands prédateurs actuels. Ne laissant pas indifférent les gens, le crocodile du Nil, est soit adulé soit détesté.

Crocodile du Nil © Photo Philippe Mespoulhé Reproduction interdite

Perçu comme un danger pour les humains et pour le bétail, il est abattu dans bon nombre de pays. Vestige des temps préhistorique, le crocodile du Nil fait partie intégrante des chaînes alimentaires des endroits où il vit. Son alimentation permet de réguler les populations d'animaux malades ou faibles. Gardons nous de ne voir en lui qu'un animal dangereux, il est utile à l'équilibre des écosystèmes qui composent notre biosphère.

Aucune exaction gratuite sur une espèce ne sera sans conséquence sur l'avenir de toutes les autres espèces.