Planète

Alimentation des chimpanzés

Dossier - Le chimpanzé, un grand singe menacé
DossierClassé sous :zoologie , chimpanzé , espèce menacée

-

D’un million d’individus en 1960, il ne reste qu’entre 175.000 et 220.000 chimpanzés aujourd’hui. Ces grands singes sont gravement menacés à cause de la chasse, des maladies et de la diminution progressive de leur habitat. Faisons tout pour protéger les chimpanzés, dont la vie sociale et l’intelligence fascinent.

  
DossiersLe chimpanzé, un grand singe menacé
 

Les chimpanzés peuvent parcourir de grandes distances en fonction de la disponibilité en nourriture. Ils se nourrissent de fruits, de feuilles et de tiges principalement, mais aussi d'insectes, et parfois de petits mammifères.

Chimpanzé en pleine dégustation. © Jenny, CC BY-NC 2.0

Les mâles chimpanzés chassent en groupe et le partage de la viande se fait en fonction de l'ordre hiérarchique.

Voici quelques particularités de l'alimentation des chimpanzés :

  • les fruits représentent jusqu'aux deux tiers du régime alimentaire d'un chimpanzé ;
  • ils mangent également de la moelle végétale (tissu végétal un peu mou au centre du tronc), des fleurs, des œufs et du miel, ainsi que des insectes, des noix et de la viande qu'ils se procurent par la chasse ;
  • il a été prouvé que les chimpanzés se souviennent de l'emplacement précis de centaines d'arbres fruitiers différents sur leur territoire ;
  • lorsque c'est la saison des noix, les chimpanzés passent jusqu'à deux heures par jour à les casser avec des pierres ;
  • les chimpanzés utilisent également des bâtons pour extraire les insectes de leurs nids et des feuilles en guise d'éponges pour absorber l'eau potable ;
  • il leur arrive de privilégier certaines plantes dans leur régime alimentaire en raison de leurs propriétés médicinales.
Jeune chimpanzé dégustant un fruit, l’une des nombreuses sources de son alimentation. © GNU 1.2

Décrits pour la première fois par Jane Goodall, les outils et inventions des chimpanzés se révèlent multiples et complexes, empreints d'un caractère traditionnel, ils sont usités inégalement selon les communautés. À Gombe, en Tanzanie, les chimpanzés excellent dans la pêche aux fourmis. Pour atteindre ces petites créatures à la morsure douloureuse, ils fabriquent, en effeuillant une brindille d'une taille choisie, une sonde cane à pêche, introduite dans la fourmilière. Agacés et menacés par cet objet intrus, les insectes le mordent de toutes leurs mandibules et sont ensuite délicatement cueillies par le chimpanzé à l'appétit robuste. Ailleurs, ils se confectionnent de petits coussins douillets pour s'asseoir au sec dans le sous-bois détrempé.

Mais la liste des comportements étonnants, aux racines de ceux de nos ancêtres humains, ne s'arrête pas là. Ainsi, les chimpanzés chassent d'autres animaux, antilopes ou singes, pour en consommer la viande.

Jane Goodall a également révélé et mis en exergue le fait que les chimpanzés ressentent des émotions. Elle mit ainsi en évidence les relations durables qui s'établissent au sein de leurs groupes et le fait que les chimpanzés ont une personnalité.