S'enrichir de cultures différentes, aller à la rencontre des peuples du Monde, découvrir de nouveaux horizons, comprendre notre environnement et celui des autres...mais surtout montrer qu'en ce début du 21ème siècle, le monde n'est pas si négatif.

Vue d'ensemble © Jerzy Strzelecki GNU Free Documentation License version 1.2

Vue d'ensemble © Jerzy Strzelecki GNU Free Documentation License version 1.2

C'est précisément dans cet état d'esprit que nous avons bâti notre projet, en mettant en évidence la solidarité et en choisissant le parti pris du sourire. Par ce biais, nous voulons prioritairement partager notre aventure et témoigner de notre expérience auprès des peuples du Monde qui vont rythmer notre quotidien pendant plus de 400 jours, dans un contexte de plus en plus international et pluri-culturel.

© Yann et Estelle

© Yann et Estelle

La variété des paysages qui habille notre planète est aussi fabuleuse qu'extraordinairement belle. Respectueux de la nature, nous ne resterons pas insensibles à l'approche de celle-ci pendant notre périple. Non sans difficulté, nous irons à l'affût de paysages et de sites variés : montagnes (Kilimandjaro, Cotopaxi, Aconcagua, Yunnan..), forêts (région du Pantanal...), désertsdéserts (Uyuni, Atacama, Simpson...), mer (mer de Tasman, mer de corailcorail, mer de Chine Méridionale), faunesfaunes (Cratère du Ngorongoro, PéninsulePéninsule de Valdés..) et bien d'autres. Aussi nous souhaitons mettre à profit notre expérience en partageant cette aventure forte d'émotions et riche de beauté.

Dans un contexte où de plus en plus de menaces pèsent sur l'écologieécologie et les hommes, l'issue passe aussi par la prise de conscience commune des valeurs de notre monde. Cette expérience ne peut être que bénéfique avec au retour, certainement un autre regardregard tourné vers les autres, plus humain aussi, nourri de rencontres, certainement une vision de la rareté de nos richesses naturelles, l'appréciation de moments éphémères et uniques, ainsi qu' un ultime respect de notre terreterre et de nos eaux.

Photos exclusives Futura-sciences, tous droits de reproduction interdit