Planète

Le site classé des Gorges de la Loire

Dossier - Tourisme en Haute-Loire
DossierClassé sous :Haute-Loire , Voyage , géographie

-

Cette Haute-Loire est vraiment différente de la région que le nom de la Loire évoque en général : ses célèbres châteaux, ses grandes villes… Nous parlerons ici d'une histoire tout sauf paisible, puis nous nous arrêterons autour d’un fleuve lui aussi turbulent, sculptant une géologie tourmentée. Nous y rencontrerons une nature riche qui doit composer avec la main de l’homme.

  
DossiersTourisme en Haute-Loire
 

Une réserve naturelle régionale sanctuarise ce site remodelé dans les années 1950 par la construction d'un barrage. Ses paysages, sa faune et sa flore restent cependant tout à fait remarquables.

Île de Grangent, avec le Château de Grangent (Loire, France). © TwoWings, Wikimedia, CC by 3.0

Une diversité paysagère

Ces hauts bassins sont constitués de :

  • petites plaines alluvionnaires (Limagne, Emblavez...) ;
  • gorges sauvages (Allier, Loire et Arzon, Lignon du Velay...) ;
  • collines et massifs à dominante forestière (Livradois, Margeride, Boutières) ;
  • plateaux et chaînes volcaniques (monts du Velay, Mézenc, Meygal).

Le point culminant de la région est le mont Mézenc (1.753 m), d'où par beau temps on devine les Alpes.

Le mont Mézenc, sa croix et ses deux sommets (1.753 m au sud, 1.749 m au nord). © PRA, cc by nc 3.0

La réserve naturelle des Gorges de la Loire

La réserve naturelle régionale des Gorges de la Loire est l'une des RNR de Rhône-Alpes. Créée le 8 mars 1988, elle couvre aujourd'hui une superficie de 355 ha. Cette réserve s'inscrit dans un ensemble de 1.500 ha d'un site classé se trouvant de part et d'autre du fleuve. Ce classement a pour objectif la protection générale des gorges de la Loire, et il favorise la présence de nombreuses espèces en préservant la mosaïque de milieux.

Les Gorges de la Loire se présentent sous la forme d'un plateau dans lequel le fleuve a creusé, dans un axe nord-sud, des gorges abruptes. L'implantation d'un barrage hydraulique a remplacé ces dernières par un lac de 365 ha.

Le relief est particulièrement varié. Vallons humides, falaises, prairies et landes à genêts, contribuent à l'intérêt paysager des lieux et favorisent la présence d'une faune et d'une flore remarquables.

Un patrimoine architectural très riche lui aussi, fait de châteaux, chapelles, bourgs médiévaux, puits et lavoirs, témoigne d'une présence ancienne.

Le barrage de Grangent

L'ouvrage fut construit entre 1955 et 1957, en aval d'Aurec-sur-Loire (Haute-Loire) et en amont de Saint-Just-Saint-Rambert (Loire), à la frontière des départements. C'est un barrage-voûte en béton, aux fondations en granite, qui outre sa fonction hydroélectrique permet une régulation du débit du fleuve et un franchissement routier.

Barrage de Grangent. © Nico42100, cc by nc 3.0

Les caractéristiques techniques du barrage :

  • Hauteur : 55 m ;
  • Longueur : 206 m ;
  • Épaisseur : 8,50 m ;
  • Volume du barrage : 66.000 m3 ;
  • Surface du bassin versant : 3.850 km2 ;
  • Surface de la retenue : 3,65 km2 ;
  • Volume de la retenue : 57 hm3 ;
  • Débit de prise : 86 m3/s ;
  • Débit d'évacuation des crues : 6.000 m3/s ;
  • Débit de vidange : 126 m3/s.

Vous trouverez ci-dessous les coordonnées du syndicat mixte d'aménagement des Gorges de la Loire :
Syndicat mixte d'aménagement des Gorges de la Loire
13, rue d'Arcole
42000 Saint-Étienne
Tél. : 04 77 43 24 46
E-mail : smagl@orange.fr
Site Internet : www.smagl.com