Planète

Utilité des relevés sismiques

Dossier - Islande : Le plus grand glacier d'Europe fond sous le feu d'un volcan
DossierClassé sous :géologie , Volcanologie , volcanisme

-

Le volcanisme islandais, une analyse de la dernière éruption de Novembre, due très probablement au réchauffement climatique.

  
DossiersIslande : Le plus grand glacier d'Europe fond sous le feu d'un volcan
 

Les relevés sismiques ont été d'une efficacité rare dans la prévision de cette éruption.

Ce volcan était en surveillance particulière depuis mai 2003. En octobre 2004, deux semaines avant l'éruption du volcan, l'activité sismique (de magnitude 1) à commencé à augmenter.

A partir du 18 octobre 2004, les changements de magnitude annonçaient une intrusion de magma sous le volcan, ce qui devait précipiter la fonte de la glace.

Le 26 octobre un mouvement sismique important laissait présager qu'une inondation sous-glaciaire allait se produire.

L'évolution des tremblements de terre puis l'apparition des trémors, (terme anglo-saxon signifiant frémissement) en particulier le 1er novembre 2004, en est une parfaite illustration.

Le Jökulhlaup (inondation glaciaire) s'est déclenché le samedi matin 30 octobre, et le niveau du fleuve Skeiöaré s'est mis à monter. Il a atteint son maximum dans l'après-midi avec un débit de 3.000 à 4.000 m3/s avant de se déverser dans l'immense Skeidararsandur, plaine en forme de patte d'oie, dont les multiples chenaux des torrents le sillonnent jusqu'à l'océan.

La défense civile a été mise en alerte dès 20 H 10.

Les routes et les ponts n'ont subi aucun dommage.