-

L'île de La Réunion est une île volcanique au climat tropical tempéré, riche d'une diversité raciale, d'une faune et flore d'exception.

  
DossiersVoyage à La Réunion : découverte de l'Île Bourbon
 

La population de la Réunion est la plus importante de tout l'Outre-mer.

Visage typique de l'ile

Dès la colonisation de l'île par la Compagnie des Indes au XVIIème siècle, la Réunion a connu un spectaculaire brassage de population : européenne, africaine, asiatique, malgache. On estime à 130.000 le nombre des descendants des anciens colons d'origine européenne et un cinquième de la population actuelle est constituée par les Malabars, descendants des engagés pour la culture de la canne à sucre au XIXème siècle. Le reste de la population est composé de Chinois, d'Indiens musulmans et de métis de différentes ethnies.

Visage typique

Les créoles de la population, sont ici chez eux puisqu'ils descendent des premiers arrivants (français et malgaches). Il y a plusieurs souches de créoles: Les "Ptits Blancs" ou "Yabs" aux yeux clairs qui composent la couche populaire, les "Gros Blancs" issus de l'aristocratie locale, et les métisses.

Temple bouddhiste © Photo Agnès Bugin

Les Indiens appelés "Malabars" de religion tamoule. On les retrouve à tous les échelons sociaux.

Les Musulmans appelés "Z'arabes" de religion musulmane. Ils commercent dans les étoffes et l'habillement.

Les Chinois "sinois", que l'on retrouve dans le commerce alimentaire.

Temple bouddhiste © Photo Agnès Bugin

Les Noirs appelés "Cafres" d'origine malgache ou africaine.

Les "Z'oreils" ou "Métros" dont certains, venus pour quelques années seulement en tant que fonctionnaire, ne partirent jamais... Le "Zoréole" est le mélange de zoreille et de créole.

Les Malgaches qui furent à l'origine de l'occupation définitive de l'île, se sont largement métissés avec les Européens puis les créoles.

Les Comoriens encore peu nombreux, constituent une émigration récente.