Planète

Quartier de la Défense : le quartier des affaires des Hauts-de-Seine

Dossier - Visite dans le département des Hauts-de-Seine
DossierClassé sous :géographie , hauts de seine , télévision

-

Les Hauts-de-Seine font partie de l’Île-de-France. C’est un croissant qui entoure Paris. Nous nous intéressons ici à l’histoire de la télévision avec les sièges de trois grandes chaînes qui se trouvent dans ce département et un peu à l’histoire du quartier célèbre de la Défense.

  
DossiersVisite dans le département des Hauts-de-Seine
 

Au nord des Hauts-de-Seine a été aménagé le quartier d'affaires de la Défense, sur les communes de Puteaux, Courbevoie et Nanterre, où sont implantés les sièges sociaux de grandes entreprises françaises et étrangères. 

Parvis de La Défense vue de nuit. © Rog01, Wikimedia commons, CC by-sa 2.0
Grande Arche de la Défense, Paris. © Luctor, Domaine public

En 2004, le conseil général avait un budget de 1,7 milliard d'euros et employait 5.500 agents. Le PIB par habitant est trois fois plus élevé dans les Hauts-de-Seine que la moyenne nationale. Par ailleurs, le département accueille plus de 6.000 sièges sociaux d'entreprises.

Le nom du quartier de la Défense vient de la sculpture érigée en 1883 par Louis-Ernest Barrias, symbole de la défense de Paris contre les Prussiens en 1870. Restée à sa place jusqu'en 1970, elle la retrouvera, en 1983, pour le centenaire de sa création.

Quartier d'affaires de la Défense vu depuis la tour Montparnasse à Paris. © Simdaperce, licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 Unported, 2.5 Générique, 2.0 Générique et 1.0 Générique

Les œuvres d'art de la Défense

Ce sont plus de 70 œuvres d'art que l'Epad a intégré dans le site :

  • le Calder de la Défense de l'artiste Calder ;
  • le personnages de Miro ;
  • le Pouce de César ;
  • la Cheminée Moretti par Moretti ;
  • la Fontaine de Agam.

La Défense est un musée d'art contemporain gratuit, en plein air, unique au monde et qui ne cesse d'évoluer. La Défense accueille aussi des expositions temporaires sur le Parvis.

Les parkings de la Défense : autre élément insolite

Ce sont 140.000 salariés qui travaillent dans le quartier. Seize parkings, 24.300 places surveillées par 120 membres du personnel de la société SEPADEF, filiale du groupe Vinci Park. C'est le plus grand centre de stationnement souterrain au monde fonctionnant 24h/24 et 7j/7.

Quelques chiffres :

  • 17.700 places de parkings privés ;
  • 60 machines de paiements ;
  • 250 caméras de surveillance ;
  • 85 ascenseurs ;
  • 42.000 places au total ;
  • 1.200 interphones de sécurité ;
  • 17.000 abonnées.

Un peu d’histoire 

Durant les années 1950, l'État décide d'aménager un quartier d'affaires au nord-ouest de Paris. Il crée l'Établissement public d'amenagement de la Défense le 9 septembre 1958, l'Epad, qui a trente ans pour aménager le quartier. Un plan-masse est adopté en 1964, limitant à 100 mètres au-dessus de la dalle les hauteurs des tours, de base 24 x 42 mètres et de surface de 27.000 m².

Le programme prévisionnel est de 850.000 m² de bureaux. Sur les vingt-quatre tours prévues, sept sont sorties de terre : Nobel, Europe, Atlantique, Aquitaine, EDF-GDF, Aurore et Crédit Lyonnais. Dès 1969 le boom économique est tel que l'État autorise l'Epad à doubler la superficie. Du coup les tours gagnent en hauteur et en surface. Franklin, Assur, Fiat et Gan sont les premières tours de deuxième génération. Et les tours continuent de grimper : Winterthur, Manhattan, Générale, Neptune, Eve... La crise pétrolière de 1974 fait que pendant cinq ans, pas un seul mètre carré n'est vendu, la Défense va mal. Dès 1980, un jeune promoteur se lance dans les immeubles de troisième génération, respectueux de l'utilisateur et de son espace. Le centre commercial des Quatre-Temps est inauguré en 1981. La Défense est en redressement.

En 1989, la Grande Arche est construite dans le prolongement de l'Axe Historique. Nouvelle crise, immobilière cette fois, en 1992 : l'Epad n'a plus vendu de charges foncières. L'arrivée de la Société Générale redéfinit la présence bancaire à la Défense. En 2001 les tours EDF, Cœur-Défense et Triangle de l'Arche sont inaugurées, puis d'autres sont construites : CBX, Exaltis, Palatin. Certaines sont rénovées : Europe, CB16, PB12... d'autres sont en cours de construction : T1, Granite...

2006 : une nouvelle ère pour la Défense

Le Président du conseil d'administration de l'Epad lance en compagnie du directeur de l'Epad le projet de renouveau du quartier. Ce projet ambitieux prévoit la destruction, la rénovation et la construction de nouvelles tours. Le mot d'ordre est donné : toutes les nouvelles tours seront aux maximum écologiques adoptant la norme HQE, des hauteurs plus importantes : la tour Générali, la tour Aire, la tour D, la tour New Gan, la tour CB31, la tour Carpe Diem, la tour Majunga, la tour Signal... Une nouvelle liaison RER en 2008, la fin de construction de la tour Granite, T1 et des Quatre Temps... l'histoire continue...


Source : http://www.defense-92.fr/histoiredeladefense.html